Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Vincent, Vincent

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit

Fait partie de : Médecins du Bas-Poitou

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 30 octobre 1695

à Sables-d'Olonne, Les (Vendée, France)

Filiations
  • François, degré : Père

  • Delarose, Catherine, degré : Mère

Décès

le 13 juillet 1772

à Sables-d'Olonne, Les (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Médecin

Notice biographique

Notice biographique

Vincent Vincent

Né aux Sables-d’Olonne, le 30 octobre 1695.

Fils de François Vincent, procureur ès sièges royaux des Sables-d’Olonne, puis trésorier des Invalides, et de Catherine Delarose, des Sables.

Marié « docteur en médecine » à Olonne-sur-Mer, le 10 août 1728, avec Marie Suzanne Pichot, fille de feu Maître Jacques Pichot sieur de Sauveterre, conseiller du roi, enquêteur et examinateur en l’Élection des Sables. Présents le beau-frère de l’époux : François Perrayne, chirurgien et Jacques Louis Pichot sieur de la Sauveterre, frère de l’épouse. Cette dernière serait décédée le 3 janvier 1730, d’après les tables des registres paroissiaux des Sables, mais à cette date on trouve le décès d’un enfant née la veille et rien d’autre.

Remarié avec Jeanne Suzane Daviceau, née le 5 juin 1698 à Mareuil, fille de Théodore Daviceau sieur de la Favronière, avocat et procureur fiscal de Mareuil, et de Jeanne Bonnet (parrain Augustin Daviceau sieur de la Thibaudière, procureur fiscal de la principauté pairie de la Roche-sur-Yon). Naît aux Sables, le 31 juillet 1732, Joseph Vincent Vincent « fils de noble homme Vincent Vincent docteur en médecine et de Jeanne Suzanne Daviceau son épouse ». Suivent Jeanne Catherine Vincent, 24-12-1733 (parrain Jean Théodore Daviceau (1699-1755), curé de Martinet), puis Marie Élisabeth Vincent, 15 février 1735 (vivante en 1760), puis Vincent Joachim Vincent, le 3 mai 1737, puis Anne Aimée Rose Françoise Vincent, le 23 août 1738.

Son épouse, Jeanne Suzanne Daviceau est inhumée aux Sables, à l’âge de 64 ans, le 8 avril 1765, en présence de son gendre Veillon de Bois Martin (marié aux Sables le 25 novembre 1760 avec Jeanne Catherine Vincent).

Décédé lui aussi aux Sables-d’Olonne, le 13 juillet 1772 à l’âge de 78 ans, « docteur en médecine ».

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Références


Nous écrire