Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Thiériot, Jacques Pierre Aimé

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit

Fait partie de : Médecins du Bas-Poitou

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 24 mai 1748

à Montaigu (Vendée, France)

Filiations
  • Thiériot, Hardouin Aimé, degré : Père, profession : Métier de la santé

    Docteur en médecine

  • Marchays, Marie Anne Louise , degré : Mère

Décès

le 22 août 1798

à Montaigu (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Médecin

Autographes

thieriot_jacques_pierre_aime_dmm_26_thermidor_an_vi_3_e_28_263_v_356_638.jpg

thieriot_jacques_pierre_aime_dmm_26_thermidor_an_vi_3_e_28_263_v_356_638.jpg

thieriot_jacques_pierre_aime_dmm_28_oct_1791_3_e_27_44_v_75_109.jpg

thieriot_jacques_pierre_aime_dmm_28_oct_1791_3_e_27_44_v_75_109.jpg


Thiériot, Jacques Pierre Aimé, dmm, 26 thermidor an VI, Arch. dép. Vendée 3 E 28-263 v 356-638

Thiériot, Jacques Pierre Aimé, dmm, 28 oct 1791, Arch. dép. Vendée 3 E 27-44 v 75-109

Notice biographique

Notice biographique

*Né à Montaigu, le 24 mai 1748.

Fils d'Ardouin Aimé Thiériot et de Marie Anne Louise Marchays.
Un frère, Alexis Thiérriot, né à Montaigu, le 20 juillet 1763, avocat, député de la Vendée à la Législative, condamné à mort par le Tribunal criminel de la Vendée, à Fontenay-le-Peuple, et exécuté immédiatement, le 11 frimaire an II (2 décembre 1793), pour s’être joint aux insurgés.
Une sœur, Rose Thiériot, mariée, à Montaigu, le 28-09-1784, avec Pierre Charles Gourraud, sénéchal de Saint-Sulpice-le-Verdon.
Une sœur, Madeleine Thiériot, née en 1752, mariée le 10 messidor an VIII, aux Brouzils, avec Jean Pierre Bois, 29 ans, lieutenant de cavalerie.

D M M :

  • 1ère inscription : novembre 1768. 
  • Baccalauréat : 9 mars 1771. 
  • Licence : 13 juillet 1771. 
  • Doctorat : 6 août 1771. 
  • Durée du cursus : 33 mois, durée des examens : 5 mois. 

Forme un trinôme avec Garreau et Clemenceau. Ils terminent leur cursus ensemble, en août 1771.

*Marié à Sainte-Gemme-la-Plaine, le 8-01-1782, avec Marie Rose Françoise Martineau (1760-1820, semble cousine germaine d'Etienne Benjamin Martineau, médecin de Saint-Fulgent, D M M), fille d’Ambroise Martineau et de Rose Martineau.

Électeur du canton de Montaigu en juin 1790.
Administrateur du district en 1790.
Électeur du canton de Montaigu en septembre 1792.
Fait prisonnier par les insurgés, s’échappe.
Réfugié à Nantes, puis à Maillezais, où il est toujours en l’an IV.

Nommé médecin à l’hôpital de Fontenay-le-Peuple en octobre 1794.
Signe D M M lors de son mariage.

*Décédé à Montaigu, le 5 fructidor an VI (22-08-1798). Décès déclaré par son cousin germain, Jacques René Musset, 43 ans, juge de paix (médecin) et par Charles Gourraud, 69 ans, cousin au quatrième degré.

Source : Chassin

Vie civile

Autre activité ou profession

  • Métier de la santé

    Docteur en médecine

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire