Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Thiériot, Hardouin Aimé

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit

Fait partie de : Médecins du Bas-Poitou

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 22 février 1715

à Montaigu (Vendée, France)

Filiations
  • Thiériot, Jacques, degré : Père, profession : Métier de la santé

    Apothicaire

  • Bellouard, Marie Madeleine , degré : Mère

Décès

le 13 mars 1793

à Montaigu (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Médecin

Circonstances historiques

Contexte historique
  • 1789-1799
Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Fusillé, guillotiné ou exécuté

Autographes

thieriot_hardouin_aime_dm_5_nov_1774_3_e_27_41_v_243_367.jpg

thieriot_hardouin_aime_dm_5_nov_1774_3_e_27_41_v_243_367.jpg


Thiériot, Hardouin Aimé, dm, 5 nov 1774, Arch. dép. Vendée 3 E 27-41 v. 243-367

Notice biographique

Notice biographique

Montaigu, 22 février 1715 - Montaigu, 13 mars 1793.

Fils de Jacques Thiériot (1667-1741), maître apothicaire, et de Marie Madeleine Bellouard (1677-1747) mariés aux Brouzils, le 16 novembre 1694. Petit fils d’apothicaire. 14 naissances retrouvées.

Un frère, Pierre Gabriel Thiériot, conseiller du roi, procureur du roi en la maréchaussée, marié le 17 janvier 1758, avec Marie Marguerite Musset, à Saint-André-Goule-d’Oie.

Une sœur, Jeanne Pélagie Thiériot, mariée à Jacques Musset, chirurgien, le 16 février 1745 à Montaigu.

Une sœur, Marie Madeleine Thiériot, mariée le 6 septembre 1740, à Montaigu, avec le docteur René Richard de la Vergne, veuf.

Une sœur, Marie Françoise Thiériot, mariée, à Montaigu, le 27 janvier 1744, avec André Musset, notaire.

D M M (docteur médecin de Montpellier) :

  • 1ère inscription : novembre 1734.
  • Baccalauréat : 14 février 1737.
  • Licence : 20 juillet 1737.
  • Doctorat : 10 août 1737.
  • Durée du cursus : 33 mois, durée des examens : 6 mois. 11 inscriptions seulement.

Marié le 31 juillet 1747, aux Brouzils, avec Marie Anne Louise Marchays (25 ans), fille de Pierre François Marchays, licencié ès lois, de Chavagnes, et d'Anne Chédaneau, mariés aux Brouzils, le 18 février 1721. Habite paroisse Saint-Jean. Contrat de mariage du 31 juillet 1747 (416-420), chez Maître Duvau à Montaigu. Le marié signe : D. M. M.

Le 8 janvier 1776, Ardouin Aimé Thiériot et Louis Richard de la Vergne, D M, "certifient que dans l'espace de 22 ans ils n'ont observé (sic) que 4 épidémies de petite vérole dans la dite ville et paroisses circonvoisines". Suivent des détails.

Dit D M M lors de son mariage et signe D M M lors du mariage de son fils.

Assassiné, à 78 ans, par les insurgés à Montaigu, le 13 mars 1793. Devant sa maison, sommé de crier "Vive le roi !", aurait crié : "Vive la République !"

Voir Chassin.

Vie civile

Autre activité ou profession

  • Métier de la santé

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire