Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Savary des Forges, Jean-Baptiste Antoine

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 01 février 1727

à Maillezais (Vendée, France)

Filiations
  • Savary de Lespineray, Nicolas, degré : Père

  • Rabillié, Marie François, degré : Mère

Décès

le 26 septembre 1807

à Fontenay-le-Comte (Vendée, France)

Notice biographique

Notice biographique

Savary des Forges Jean-Baptiste Antoine (Maillezais, 1er février 1727 - Fontenay, 26 septembre 1807).
Fils de Nicolas Savary de Lespineray, fermier de Maillezais, et de Marie Françoise Rabillié. Cousin germain de Gabriel Savary de Morinville.
Conseiller du roi et son procureur en l’Élection de Fontenay. Lieutenant de maire. Marié, à Bournezeau, le 21 septembre 1756, avec Marie Aimée Esgonnière de la Milletière (Bournezeau, 30 août 1737 - Fontenay, 19 ventôse an XI, 10 mars 1803), fille de Nicolas Philippe Esgonnière sieur de la Fébretière.
Signe la demande d’états du Poitou sur le modèle de ceux du Dauphiné, le 24 décembre 1788. Contribution patriotique : 1200 livres. Colonel en second de la garde nationale en 1790. Emprisonné en 1793-1794, à Niort puis à Brouage, « suspect et incivique, il a constamment refusé de se rendre utile à la chose publique ». Une partie de l’hôtel Savary des Forges (16 rue Pierre Brissot) est transformée en abattoirs par l’armée le 2 octobre 1793. Décédé en son domicile rue Haute Puy Lavaud ou des Gentilshommes (P. Brissot).

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire