Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Routhieau, Louis Alphonse

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : Archives de la Vendée

Fait partie de : Dictionnaire des combattants vendéens de la Grande Guerre

Données identitaires

Identité

homme

Portraits
1num1_0258_lot02_0001.jpg

1num1_0258_lot02_0001.jpg


Portrait de Louis Routhieau en uniforme du 32e régiment d'infanterie (Arch. dép. Vendée, 1Num1/258-lot 2. Collecte 14-18, prêt Jeanneau)

Autres Noms

  • Routhieau, Alphonse, nom ou prénom usuel

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 20 décembre 1897

à Mortagne-sur-Sèvre (Vendée, France)

Filiations
  • Routhieau, Eugène Elie, degré : Père, profession : Métier du commerce

    Épicier

  • Hurteau, Marie Virginie Euphrosine, degré : Mère, profession : Métier du commerce

    Épicière

Autres Illustrations

1num1_0258_lot02_0003.jpg

1num1_0258_lot02_0003.jpg

1num1_0258_lot02_0004.jpg

1num1_0258_lot02_0004.jpg


Carte postale adressée à sa soeur Marie en date du 2 mars 1918, alors qu'il se trouve dans la Marne près de Reims. Il écrit que le bombardement est incessant et que le temps est à la neige. Il est bien heureux d'être au repos et non dans les tranchées où ses camarades doivent lutter contre le froid (Arch. dép. Vendée, 1Num1/258-lot 2. Collecte 14-18, prêt Jeanneau)

Notice biographique

Notice biographique

Louis Routhieau épouse en premières noces Marthe Marie Joséphine Durand le 25 septembre 1922 à Cholet.

Vie civile

Autre activité ou profession

Vie militaire

Service

Date de début : 07 septembre 1916

Date de fin : 30 octobre 1937

Classe : 1917

N° matricule : Fontenay-le-Comte, n°927

Armes et services des armées

  • Infanterie

    Date de début : 07 septembre 1916

    Date de fin : 08 août 1919

    Louis Routhieau est ajourné d'office en mai 1915 pour faiblesse. Reconnu bon pour le service armé en mai 1916, il est incorporé au 32e régiment d'infanterie à compter du 7 septembre 1916 et rejoint le 66e régiment d'infanterie le 22 février 1917. Il change de nouveau de régiment le 25 septembre 1917 intégrant le 358e. Evacué blessé le 20 juillet 1918 par éclats d'obus à Prosnes (Marne), il séjourne dans plusieurs hôpitaux jusqu'à la fin de la guerre.

    Il rentre dans son dépôt le 9 avril 1919 et est classé service auxiliaire par la commission de réforme du Rhône central du 8 mai 1919 pour blessure de guerre. Il est mis en congé illimité de démobilisation le 8 août 1919 par le 137e régiment d'infanterie et se retire à Mortagne-sur-Sèvre.

Conflits et campagnes

Conflits
  • 1914-1918 : Première Guerre mondiale
Campagnes et batailles
  • 1918 : Seconde Bataille de la Marne
Faits d'armes

Citation à l'ordre du régiment n°335 du 20 juin 1918 : "S'est particulièrement distingué le 5 juin 1918, tirant résolument sur un fort, puis sur l'ennemi qui s'avançait à l'assaut de la tranchée, son état-major mis hors de combat, a combattu à la grenade obligeant l'ennemi à refluer en désordre."


Citation à l'ordre du régiment n°794 du 1er octobre 1918 : "S'est particulièrement distingué à la reconnaissance du 18 juillet 1918, comme patrouilleur d'abord et ensuite comme veilleur vigilant, malgré de violents bombardements à obus explosifs et à gaz."

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Distinctions

  • Distinctions honorifiques françaises
    • Médaille militaire

    • Croix de guerre 1914-1918

      Avec 2 étoiles de bronze.

Relations

Relations

Références


Nous écrire