Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Robin Des Baraudières, Louis-Benjamin

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit, J. Rivière

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 24 septembre 1764

à Champ-Saint-Père, Le (Vendée, France)

Filiations
  • Louis, degré : Père, profession : Métier du droit

    Exerce le métier de : licencié es lois ; Porte le titre : Noble homme

  • Cormasson, Françoise Charlotte, degré : Mère

Décès

le 14 août 1830

à Saint-Vincent-sur-Graon (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Prêtre réfractaire
  • Emigré

Notice biographique

Notice biographique

(° *Le Champ-Saint-Père, 25-09-1764 + *Saint-Vincent-sur-Graon, 14-08-1830).
Fils de « noble homme » Louis Isaac Robin des Baraudières (licencié es lois) et de Françoise Charlotte Cormasson. Famille de Fontenay.
Vicaire de Landeronde de juillet 1789 à novembre 1789. Vicaire des Essarts en décembre 1789. Refus du serment, se retire au Champ-Saint-Père. Compromis dans « l’affaire de La Proustière », en juin 1791. Dernière signature sur le registre des Essarts, le 20 juin 1791. Recherché, se cache. S’embarque pour Jersey, à Noirmoutier, le 28 juillet 1791, sans succès. Arrêté, il est emprisonné aux Sables, le 2 août. Amnistié en septembre 1791. Dessert La Boissière-des-Landes, dénoncé par le maire, que ses partisans auraient maltraité, s’enfuit en mars 1792. Compris dans l’arrêté du 9 mars 1792. Déportation décrétée le 26 août 1792. S’embarque à Dieppe pour l’Angleterre, le 22 septembre 1792. A Macclesfield, Cheshire, en 1795 et en 1801. Écrit au ministre le 30 avril 1801, en promettant fidélité à la constitution. A Hambourg le 27 juillet 1801. A Paris, puis en Vendée, en décembre 1801. Desservant de Saint-Vincent-sur-Graon et de Champ-Saint-Père en janvier 1802. Lors de son décès est dit : « prêtre, ancien desservant du Champ-Saint-Père, où il sera inhumé, 66 ans ». RBP. 1902, 108-116. Sur la liste de Dom Bellenger. SEV 1890, p. 281. ; Notice rédigée par Jean Artarit ; pensionné par l'état en 1817 (précision J. Rivière)

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Clergé catholique séculier

Date d'ordination sacerdotale : 06 juin 1789

Ordonné à : Ordination sacerdotale à Nantes (44)

Ministère

  • Vicaire

    Date de début : juillet 1789

    Lieu : Landeronde (Vendée, France)

  • Vicaire

    Date de début : décembre 1789

    Lieu : Essarts, Les (Vendée, France)

  • Missionnaire (fonction non précisée)

    Date de début : 12 décembre 1794

    Lieu :

  • Fonction non précisée

    Date de début : janvier 1802

    Lieu : Boissière-des-Landes, La (Vendée, France)

    Desservant
  • Fonction non précisée

    Date de début : juin 1802

    Lieu : Saint-Vincent-sur-Graon (Vendée, France)

    retiré
  • Curé

    Date de début : 27 avril 1803

    Lieu : Champ-Saint-Père, Le (Vendée, France)

  • Fonction non précisée

    Date de début : 1829

    Lieu : Saint-Vincent-sur-Graon (Vendée, France)

    retiré

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Références


Nous écrire