Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Richard de La Vergne, Louis François

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit

Fait partie de : Médecins du Bas-Poitou

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 18 juillet 1763

à Montaigu (Vendée, France)

Filiations
  • Louis Richard de la Vergne, degré : Père, profession : Métier de la santé

  • Madeleine Françoise Gautreau, degré : Mère

Décès

le 13 novembre 1839

à Boussay (Loire-Atlantique, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Médecin

Notice biographique

Notice biographique

Né le 18 juillet 1763 à Montaigu. Fils de Louis Richard de la Vergne (1726-1801), docteur en médecine, aussi fils de médecin, à Montaigu, et de Madeleine Françoise Gautreau (1727-1788), fille d'un notaire.

D M M :

  • 1ère inscription : novembre 1781.
  • Baccalauréat : 22 mars 1782.
  • Thèse : « Tentamen physiologicum de calore animali »
  • Licence : 22 juillet 1782.
  • Doctorat : 2 juin 1783.
  • Durée du cursus : 19 mois, durée des examens : 15 mois.
  • A été inscrit à la faculté de médecine d'Angers.

Signe « D. M. M. » en février 1786, à Montaigu.

Signe « D. M. M. », le 9 juin 1788, à Montaigu, lors du mariage de sa sœur, Marie Victoire Félicité Richard avec J. B. Lelièvre de la Touche, conseiller du roi, auditeur à la Chambre des comptes de Bretagne, demeurant à Nantes.

Signe, « L. F. Richard de la Vergne, D. M. M », le 18 mars 1789, à Montaigu paroisse Saint-Jean-Baptiste, aux côtés de son père, Richard, D M, parrain, et de son frère, C. M. Richard de la Vergne, D M M, lors du baptême de son neveu, fils de sa sœur. L’acte est signé par Richard, recteur de la Trinité de Clisson, grand oncle maternel.

Auteur en 1785 de « Notes relatives à l'épidémie de variole de 1785 à Montaigu » ; en 1786 d'un « Mémoire sur la topographie médicale de la ville de Montaigu en Poitou » consultable sur le site des Archives de la Vendée.

Marié à Saint-Jouin-sous-Châtillon, le 17 octobre 1790 (pas de registre), avec Marie Geneviève Rosalie Poupard (Châtillon, 1771- Boussay, 8 novembre 1844, domiciliée à Nantes, 6 rue Sully).

Aurait combattu avec les Vendéens en particulier lors de la bataille de Torfou. Réussit à échapper à la répression. Exerce à Nantes pendant et après la Révolution.

Père du cardinal François Marie Benjamin Richard, archevêque de Paris, né à Nantes (3e - 4e cantons), le 1er mars 1819. Habite rue des États.

Décédé à Boussay, 13 novembre 1839.

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire