Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Remaud, Pierre François

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit, J. Rivière

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 08 octobre 1756

à Chavagnes-en-Paillers (Vendée, France)

Filiations
  • Pierre, degré : Père, profession : Métier du commerce

    Exerce le métier de : marchand

  • Audureau, Louise, degré : Mère

Décès

le 24 septembre 1830

à Maché (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Prêtre réfractaire
  • Insurgé vendéen ou considéré comme tel

Notice biographique

Notice biographique

*Chavagnes-en-Paillers, 8-10-1756 - + *Maché, 25-09-1830.


Fils de Pierre Remaud, marchand, et de Louise Audureau. Dit « le jeune ». Frère du curé de Chavagnes-en-Paillers, Pierre Marie Remaud. Cousin éloigné du curé des Clouzeaux, Jean-Baptiste Remaud.


Ordonné en décembre 1780. Vicaire à Saint-Hilaire-de-Talmont en 1781, puis à Challans en 1782-1783. Vicaire à Saint-Etienne-du-Bois en 1783-1786. Vicaire à Chavagnes-en-Pailler en 1786. Interdit par Monseigneur de Mercy. Précepteur dans la famille Guerry de Beauregard. A Chavagnes-en-Paillers jusqu’en juillet 1792. Caché à Maché. Prend part à l’insurrection. Présent lors de l’attaque des Sables en mars 1793. « Aumônier de l’armée de Charette » qui le nomme « commissaire général » de ses troupes. Présent au synode du Poiré-sur-Vie le 4-08-1795, où il représente Charette. Blessé le 21 février 1796. Se rend en mission en Angleterre. A Maché en 1797. Caché après le coup d’état de fructidor an V [septembre 1797]. « Scélérat avéré qui s’est souillé des plus grands crimes ». Sous le coup d’un arrêté de déportation du 8 frimaire VI. Nommé chevalier de Saint Louis par Louis XVIII. A son décès : « prêtre, chevalier de Saint-Louis, 73 ans ». « A fait le métier de soldat plus que de pasteur » (Monseigneur de Mercy, 442). ; Notice rédigée par Jean Artarit ; pensionné par l'état en 1817 (précision J. Rivière)

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Clergé catholique séculier

Date d'ordination sacerdotale : décembre 1780

Ministère

  • Vicaire

    Date de début : décembre 1780

    Lieu : Saint-Hilaire-de-Talmont (Vendée, France)

  • Vicaire

    Date de début : mai 1782

    Lieu : Challans (Vendée, France)

  • Vicaire

    Date de début : juin 1783

    Lieu : Saint-Étienne-du-Bois (Vendée, France)

  • Enseignant ou éducateur

    Date de début : 1786

    Lieu : Chavagnes-en-Paillers (Vendée, France)

    Précepteur de la famille Guerry De Beauregard
  • Vicaire

    Date de début : avril 1786

    Lieu : Chavagnes-en-Paillers (Vendée, France)

  • Aumônier

    Date de début : 1793

    Lieu :

    Aumônier de l'Armée vendéenne
  • Fonction non précisée

    Date de début : 1797

    Lieu : Chapelle-Palluau, La (Vendée, France)

    Desservant
  • Curé

    Date de début : 1801

    Lieu : Maché (Vendée, France)

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

  • Remaud, Pierre-Marie

    Nature de la relation : relation familiale

    Date de début : 0000

    Date de fin : 0000

    frère de Pierre-Marie

Références


Nous écrire