Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Pichard de la Blanchère, Jean-Baptiste Alexis

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 14 février 1734

à Fontenay-le-Comte (Vendée, France)

Filiations
  • Pichard, Mathieu Venant, degré : Père, profession : Métier de la santé

    Docteur en médecine

  • Bonnet, Marie Rose, degré : Mère

Décès

le 25 mars 1793

à Fontenay-le-Comte (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Médecin

Notice biographique

Notice biographique

Pichard de la Blanchère Jean-Baptiste Alexis (Fontenay-le-Comte, Notre-Dame, 14 février 1734 - Fontenay, 25 mars 1793).

Fils de Mathieu Venant Pichard, docteur en médecine, D M M en 1721, médecin du prince de Conty, et de Marie Rose Bonnet.

Un frère, aîné, Jacques François Venant Pichard, D M M.

D M M :

  • 1ère inscription : novembre 1754.
  • Baccalauréat : 3 mars 1757.
  • Thèse : « Dissertatio medica de respiratione difficili », Montpellier, A. F. Rochard, 1757, 4 p. in 4°. Thèse inspirée par les œuvres de François Boissier de Sauvage.
  • Licence : 18 juillet 1757.
  • Doctorat : 17 août 1757.

Agrégé au collège royal des médecins de La Rochelle, un des cinq. Médecin du Roi.

Marié, à Fontenay, le 5 octobre 1762, avec Marthe Suzanne Masson, fille d’Antoine Masson, notaire royal et apostolique, à Fontenay de 1724 à 1761 (dote de 18 000 livres) et de Louise Marthe Giraudin (fille d’un conseiller du roi), mariés à Fontenay, le 26 janvier 1739.

On retrouve huit naissances de 1763 à 1773, dont cinq enfants ayant atteint l’âge adulte :

  • Alexis Venant Pichard du Paty (28-08-1763 - 28-07-1834), homme de lois, procureur de la commune en 1791 ;
  • Antoine Nicolas Pichard du Paty (1764-1794), médecin ;
  • Marie Anne Modeste Pichard (09-06-1766 - 1841) mariée le 3 septembre 1793, avec l’ex-maire de Fontenay, Biaille-Germon, en présence de ses frères Antoine Nicolas et Alexis Venant ;
  • Charles Zacharie Pichard (1769-1854) ;
  • Rose Victoire Pichard (1772-1794).

Renonce à l'exercice de la médecine, en 1781, pour se consacrer à sa charge de greffier en chef de la Chambre des comptes de Bretagne (Le parlement de Bretagne comprenait traditionnellement des conseillers poitevins dont quatre bas-poitevins). En 1789 fait un « don patriotique » de quelques 600 livres. Contribution patriotique, en 1790 : 1200 livres.

Vie civile

Autre activité ou profession

  • Métier de la santé

    Date de début : 1757

    Date de fin : 1781

    Docteur en médecine
  • Métier de la finance et de l'impôt

    Date de début : 1781

    Greffier en chef de la Chambre des comptes de Bretagne

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire