Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Pervinquière, André Antoine Léon François

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : Archives de la Vendée, J. Artarit

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 18 mai 1723

à Luçon (Vendée, France)

Filiations
  • Pervinquière des Souchets, Antoine, degré : Père, profession : Métier du droit

    Notaire

  • Ferret, Andrée, degré : Mère

Décès

le 14 novembre 1788

à Saint-Médard-des-Prés (Vendée, France)

Notice biographique

Notice biographique

Pervinquière André Antoine Léon François (Luçon, 18 mai 1723 - Saint-Médard-des-Prés, 14 novembre 1788). 

Fils de Antoine Pervinquière des Souchets, notaire et procureur, et de Andrée Ferret.

Avocat et sénéchal de Luçon. Marié en premières noces, à Bessay, le 15 juin 1745, avec Jeanne Marie Anne Barraud de la Cour (1725 - Fontenay, 24 janvier 1748), fille de Venant Barraud de la Cour et de Marianne Delamotte. Puis, en secondes noces, à Fontenay, le 3 février 1750, marié avec Françoise Cochon (? 1722 - Fontenay, 31 octobre 1778), veuve de François Draud, docteur en médecine, tante du conventionnel Cochon de Lapparent. Père du député Mathieu Joseph Séverin Pervinquière. Benjamin Fillon le dit hostile aux Jésuites au moment de leur renvoi. Auteur d’un violent pamphlet contre l’Ancien régime, camouflé en traité d’agriculture : Essai sur l’Agriculture, paru à Fontenay, en 1785. Ses deux fils, Patrice (D. M.) et M. J. S. (l’avocat) signent son acte de décès, ainsi que ses deux filles : Andrée, l’aînée, et Thérèse Modeste.

Vie civile

Emploi public

  • Sénéchal ou bailli

    Lieu : Luçon (Vendée, France)

Autre activité ou profession

  • Métier du droit

    Lieu : Luçon (Vendée, France)

    Avocat

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire