Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Pajot, Eugène Ernest

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : Archives de la Vendée

Fait partie de : Dictionnaire des combattants vendéens de la Grande Guerre

Données identitaires

Identité

homme

Portraits
eugene_pajot.jpg

eugene_pajot.jpg


Portrait d'Eugène Pajot en tenue du 123e régiment d'infanterie

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 15 mars 1881

à Apremont (Vendée, France)

Filiations
  • Pajot, François, degré : Père, profession : Agriculteur

  • Ponthoreau, Adelaïde, degré : Mère, profession : Agriculteur

Décès

le 07 mai 1916

à Douaumont (Meuse, France)

Inhumé à : Cimetière national de Douaumont, tombe collective n°7924

Tué au bois de la Caillette

Circonstances historiques

Contexte historique
  • Première Guerre mondiale
Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Mort pour la France

Autres Illustrations

plaque_militaire_d_eugene_pajot.jpg

plaque_militaire_d_eugene_pajot.jpg

medaille_militaire_eugene_pajot.jpg

medaille_militaire_eugene_pajot.jpg


Plaque de matricule d'Eugène Pajot qui a permis l'identification de son corps ; diplôme de la médaille militaire décernée le 28 mai 1921 à titre posthume 

Notice biographique

Notice biographique

Eugène Pajot est né le 15 mars 1881 à la Mézanchère d'Apremont où ses parents sont cultivateurs. Le 15 mai 1907, il épouse Rosalie Henriette Eugénie Guillot, originaire de Saint-Christophe-du-Ligneron ; le couple s'installe au lieu-dit le Chatelier où naîtront leurs trois enfants. 

Début août 1914, Eugène travaille à la réparation d'une chaussée qui doit dévier une partie de l'eau du Ligneron pour alimenter le lavoir communal, près de la route rejoignant Commequiers. C'est là qu'il apprend sa mobilisation avec l'ordre immédiat de rejoindre son dépôt au 123e régiment d'infanterie basé à La Rochelle.

Hiver 1916, alors que la bataille de Verdun fait rage, Eugène rentre en Vendée pour son ultime permission. Au moment de repartir après avoir embrassé sa femme et ses enfants, il confie que peut-être il ne reviendra pas. C'est avec un moral au plus bas qu'il rejoint son régiment envoyé dans l'enfer de Verdun. Le 7 mai 1916, le 123e RI participe à l'une des multiples tentatives de reconquête du fort de Douaumont et alors qu'il progresse à travers le Bois de la Caillette sous le feu nourri des troupes allemandes, Eugène est mortellement blessé. Malgré la mitraille, sa dépouille est ramenée vers l'arrière du front et grâce à sa plaque militaire son corps est identifié. Il repose au cimetière national de Douaumont dans une tombe partagée avec deux autres soldats. 

Son parcours est raconté dans le livre "Le canton de Palluau : deux siècles d'histoire de vie" (Arch. dép. Vendée, BIB D 736/2, p.292-294).

Vie civile

Autre activité ou profession

  • Agriculteur

    Lieu : Apremont (Vendée, France)

Vie militaire

Service

Date de début : 15 novembre 1903

Date de fin : 07 mai 1916

Ajourné en 1902, Eugène Pajot est reconnu propre au service actif en 1903.

Classe : 1901

N° matricule : La Roche-sur-Yon, n°1616

Armes et services des armées

  • Infanterie

    Date de début : 15 novembre 1903

    Date de fin : 07 mai 1916

    Eugène Pajot est appelé à l'activité le 15 novembre 1903 au 65e régiment d'infanterie en tant que soldat de 2e classe. Il est envoyé en congé le 23 septembre 1905 en attendant son passage dans la réserve le 1er novembre 1905. Le 15 février 1913, il est affecté au 123e régiment d'infanterie basé à La Rochelle.

    Rappelé à l'activité par décret de mobilisation générale du 1er août 1914, il est tué le 7 mai 1916 au Bois de la Caillette près de Douaumont (Meuse).

Conflits et campagnes

Conflits
  • 1914-1918 : Première Guerre mondiale
Campagnes et batailles
  • 1916 : Bataille de Verdun
Faits d'armes

Citation : "Brave soldat ayant participé vaillamment à toutes les affaires du régiment. Tombé pour la France le 6 mai 1916 au Bois de la Caillette"

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Distinctions

  • Distinctions honorifiques françaises
    • Croix de guerre 1914-1918

      Avec une étoile de bronze.

    • Médaille militaire

      Date de réception : 28 mai 1921

Relations

Relations

Références


Nous écrire