Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Moreau de Marillet, Joseph Emery

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit, J. Rivière

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 22 novembre 1723

à Châtaigneraie, La (Vendée, France)

Filiations
  • Joseph, degré : Père, profession : Métier du droit

    Exerce le métier de : conseiller du roi et procureur

  • Airault, Marthe Genevieve, degré : Mère

Décès

le 29 octobre 1806

à Fontenay-le-Comte (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Contexte historique
  • 1789-1799
Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Prêtre réfractaire

Notice biographique

Notice biographique

(° *La Châtaigneraie, 22-11-1723 - + *Fontenay-le-Comte, 29-10-1806.

Fils de Joseph Moreau, sieur du Plessis, conseiller du roi et son procureur au siège de La Châtaigneraie et de Marthe Geneviève Airault. Signe Moreau de Marillet. Beau-frère d’Augustin Mallet-Vouillé.

Écuyer seigneur de Marillet. Avocat en parlement. Conseiller du roi, son procureur au siège royal de la Châtaigneraie, marié en 1750, avec Marie Rose Mallet, fille de Paul André Mallet de Puyfort, sénéchal de La Châtaigneraie. Beau-frère d’Augustin Mallet-Vouillé. Veuf de Marie Rose Mallet, probablement morte entre 1759 et 1766 (lacune).

Devenu prêtre après le décès de sa femme, on le trouve prêtre en 1767 à La Châtaigneraie. Prieur curé de Saint-Sigismond de 1778 à 1788. Grand vicaire du diocèse de La Rochelle, en 1788, chanoine, doyen du chapitre. Incarcéré à Fontenay, le 12 prairial an II, par ordre du département, à la suite de démarches de la municipalité de Hilaire-de-Voust (sic) à son sujet. Refus du serment. Interné à Fontenay au couvent Notre-Dame le 25-11-1794. De nouveau emprisonné en octobre 1797 (après fructidor) : « 74 ans ex-grand vicaire de l’évêque de La Rochelle, infirme, à la maison de réclusion », mais devrait être autorisé à se rendre dans sa maison située "rue derrrière la sous-préfecture". Y est effectivement autorisé par la municipalité de Fontenay le 5-11-1797. Lors de son décès est dit : « veuf de Marie Rose Mallet et ensuite prêtre et doyen du chapitre de La Rochelle, 82 ans passés, né à La Châtaigneraie ». Chassin PIII, 90. SEV 1894, 138. Notice rédigée par Jean Artarit

Procureur du Roi à la Châtaigneraie avant 1767 (précision de J. Rivière)

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Ministère

  • Curé

    Date de début : avril 1778

    Lieu : Saint-Sigismond (Vendée, France)

    Prieur-curé
  • Chanoine

    Date de début : mai 1788

    Lieu : La Rochelle (Charente-Maritime, France)

    Doyen du Chapitre

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire