Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Maymaud de la Malvois, Charles René

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 02 mars 1758

à Saint-Hilaire-de-Talmont (Vendée, France)

Filiations
  • Charles , degré : Père

  • Catherine Arnoud, degré : Mère

Décès

le 19 avril 1820

à Moutiers-les-Mauxfaits (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Contexte historique
  • 1789-1799
Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Prêtre réfractaire
  • Emigré

Notice biographique

Notice biographique

Charles René Maymaud de la Malvois (Saint-Hilaire-de-Talmont, 02-03-1758 - Moutiers-les-Mauxfaits, 19-04-1820).

Fils de Charles Maymaud, fermier, originaire de la paroisse de Saint-Philbert-du-Pont-Charrault et de Catherine Arnoud, mariés à Saint-Hilaire-de-Talmont, le 19-05-1756. La Malvois : logis près du Veillon.

Parrain, sous-diacre, aux Sables, le 12 septembre 1781, de son neveu fils de sa sœur Marie Catherine Maymaud, mariée à Etienne Lynier (Nalliers, 1748- Les Sables, 1787) docteur en médecine de la Faculté de Montpellier (DMM). 

Célèbre un baptême à Saint-Hilaire-de-Talmont, le 7 décembre 1783 : « Maymaud pre ».

Vicaire de Soullans, d’avril 1783 à décembre 1789 avec passage à Challans en décembre 1783. Vicaire au Château-d’Olonne, en février 1791. Représenté à l’assemblée de Poitiers, en mars 1789, en tant que bénéficier, par un diacre. Refus du serment. Dernière signature sur le registre du Château-d’Olonne le 10 juillet 1791. Première signature Biret le 12 juillet 1791. S’installe avec Lebédesque à Saint-Jean d’Orbestier, où ils tentent d’exercer le culte.

S’embarque pour l’Espagne, aux Sables, le 09-09-1792, sur le Jean-François.

À Tarzona (Gutierrez).

À Saint-Hilaire-de-Talmont, à la Malvois, à son retour. Procède au « rétablissement du culte catholique et à la réconciliation de l’église Saint-Pierre de Talmont », le 31 octobre 1802 : « prêtre natif de Saint-Hilaire-de-Talmont, demeurant à la Malvois, assisté de Jean Daniel, prêtre, auxiliaire de Saint-Hilaire-de-Talmont, ad perpetuam rei memoriam, Charles René Maymaud ».

Prête le serment concordataire, à Fontenay, le 27-04-1803, comme curé des Moutiers-les-Mauxfaits.

Décédé aux Moutiers-les-Mauxfaits, "curé de cette commune, 62 ans".

Chassin, G III, p. 92.

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Ministère

  • Vicaire

    Date de début : avril 1783

    Date de fin : décembre 1789

    Lieu : Soullans (Vendée, France)

  • Vicaire

    Date de début : février 1791

    Date de fin : 10 juillet 1791

    Lieu : Château-d'Olonne (Vendée, France)

  • Curé

    Date de début : 1803

    Date de fin : 19 avril 1820

    Lieu : Moutiers-les-Mauxfaits (Vendée, France)

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Références


Nous écrire