Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Martineau, Benjamin Charles

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : Emmanuel François

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 13 février 1792

à Saint-Fulgent (Vendée, France)

Filiations
  • Martineau, Etienne Benjamin , degré : Père, profession : Métier de la santé

    Docteur en médecine

  • Guyet, Catherine Sophie , degré : Mère

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Homme ou femme politique

Notice biographique

Notice biographique

Né à Saint-Fulgent le 13 février 1792 (vue 2) de Etienne Benjamin Martineau, docteur en médecine, et de Catherine Sophie Guyet, fille Simon Charles Guyet, propriétaire à Saint-Fulgent.

Notaire à Machecoul, il se marie à La Chapelle-Palluau le 3 novembre 1824 (vue 44/306) avec Marie Bonne Lansier, propriétaire demeurant à Douin, commune de La Chapelle-Palluau. Elle était la fille de Jacques Lansier, propriétaire [1].

Charles Martineau deviendra juge de paix du canton de La Chapelle-Palluau vers 1832.

Il était le cousin du député de la circonscription des Herbiers, Marcellin Guyet-Desfontaines, dont le père, Joseph Guyet, était le frère de sa mère [2]. Ils partageaient le même engagement politique en faveur de la monarchie de Juillet, en dignes héritiers de celui de leurs parents pour la Révolution.

Il eut 4 enfants nés à La Chapelle-Palluau. L’un d’entre eux, Joseph Martineau, né en 1828, sera notaire à Nantes. C’est à lui que s’adresse dans les années 1870, le peintre Amaury-Duval, châtelain de Linières (Chauché) : « cher monsieur Martineau » [3]. Malgré un degré de parenté éloigné à cette date, les relations familiales sont toujours restées chaleureuses entre les châtelains de Linières et les Martineau de La Chapelle-Palluau.

[1]
Famillesdevendee.fr : famille Martineau, branche de Longèves.  
[2]
Archives de la société éduenne d’Autun, fonds Amaury Duval : K8 33, lettre du 6-6-1832 de Benjamin Charles Martineau à Emma Guyet-Desfontaines.  
[3]
Archives départementales de la Vendée : 1 J 2686, L.A.S Amaury-Duval.  

Vie civile

Emploi public

  • Notaire

    Lieu : Machecoul(Loire-Atlantique, France)

Autre activité ou profession

  • Métier du droit

    Date de début : 1832

    Lieu : Chapelle-Palluau, La (Vendée, France)

    Juge de paix du canton de La Chapelle-Palluau 

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Fonction représentative ou mandat

  • Conseiller général

    Date de début : 18 janvier 1831

    Règne ou régime : Monarchie de Juillet (1830-1848)

  • Conseiller général

    Circonscription : Canton de Palluau, Vendée

    Date de début : 14 novembre 1833

    Règne ou régime : Monarchie de Juillet (1830-1848)

  • Conseiller général

    Circonscription : Canton de Palluau, Vendée

    Date de début : 26 novembre 1836

    Règne ou régime : Monarchie de Juillet (1830-1848)

  • Conseiller général

    Circonscription : Canton de Palluau, Vendée

    Date de début : 07 décembre 1845

    Règne ou régime : Monarchie de Juillet (1830-1848)

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire