Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Jourdain de Bellevue, François

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit, J. Rivière

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 06 octobre 1737

à Fontenay-le-Comte (Vendée, France)

Filiations
  • Julien François, degré : Père, profession : Métier de la finance et de l'impôt

    Exerce le métier de : employé des fermes du roy ; Porte le titre : Sieur de Bellevue

  • Clerjaud, Marie, degré : Mère

Décès

le 21 octobre 1790

à Pissotte (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Notice biographique

Notice biographique

Jourdain de Bellevue François (Fontenay-le-Comte, Notre-Dame, 6 octobre 1737 - Pissotte, 23 octobre 1790).

Fils de Julien François Jourdain de Bellevue, employé dans les fermes du roi, fils d’un conseiller du roi, et de Marie Clerjaud, fille d’un procureur, mariés à Fontenay, le 10 janvier 1736. 

Curé de « Pissot » [Pissotte] depuis décembre 1774, succéde à Hilaire François Pougnet, décédé à 50 ans, le 2-09-1774. 

Est représenté à Poitiers, en mars 1789, par Marie Jacques Doudet, curé de Saint-Denis (?). Contribution patriotique, en commun avec sa sœur Marie Louise Jourdain de Bellevue, pensionnaire au couvent de Notre-Dame : 150 livres. 

Présents et signataires à sa sépulture en 1790 : Bernaudeau, curé de Mervent ; Chessé, prieur de Sérigné ; Ramier, curé de l’Orbrie ; Daudeteau, curé de Saint Nicolas de Fontenay-le-Comte ; Julliard, vicaire de Notre Dame de Fontenay-le-Comte ; Sabouraud, prêtre ; Daudeteau ; Chuppin (Gabriel François, chirurgien, son cousin germain - 1737-1813) ; Jourdain (Madeleine Elisabeth Françoise, épouse Chuppin, sa cousine germaine, qui meurt à Fontenay, le 25-01-1812, à 73 ans) ; Marie-Louise Jourdain, sa sœur ; Craipain ; Raison ; Aimée Chuppin ; Prieur.

A partir du 03-12-1790 le registre est signé par Jean-Baptiste Gineste « prêtre desservant de Pissot », jusqu’au 22 juillet 1791, date à laquelle se termine le registre de 1791. Le registre de 1792 ne porte que quatre actes dont un seul signé par un prêtre : « Mamert Emmanuel Devillegoudoux prêtre desservant de Pissote », sans date. L’église de Pissotte est fermée par ordre du département le 23 juillet 1792 et la cure retse vacante.

Cousin germain de Madeleine Elisabeth Jourdain, épouse du chirurgien Gabriel François Chuppin.

Notice rédigée par Jean Artarit

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Ministère

  • Vicaire

    Date de début : janvier 1762

    Lieu : Maillezais (Vendée, France)

  • Vicaire

    Date de début : janvier 1763

    Lieu : Fontenay-le-Comte (Vendée, France)

    Vicaire à Notre-Dame
  • Curé

    Date de début : 1775

    Lieu : Pissotte (Vendée, France)

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Références


Nous écrire