Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Héraud, Jean Jacques Charles

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 01 août 1767

à Luçon (Vendée, France)

Filiations
  • Jacques, degré : Père, profession : Métier de la finance et de l'impôt

    Exerce le métier de : contrôleur des aides

  • Nicoleau, Françoise, degré : Mère

Décès

le 15 août 1853

à Saint-Hilaire-la-Palud (Deux-Sèvres, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Contexte historique
  • 1789-1799
Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Prêtre assermenté

Notice biographique

Notice biographique

Héraud, Jean Jacques Charles

Luçon, 1er août 1767 - + Saint-Hilaire-la-Palud (79), 15 août 1853.

Fils de Jacques Héraud, contrôleur des Aides à Luçon (décédé à Luçon le 23 juillet 1772), et de Françoise Nicolleau, mariés à la Chaise-Giraud, le 23 septembre 1766. Françoise Nicolleau, veuve, se remarie, à Luçon, le 25 juin 1773, avec Joseph François Jousserand, marchand orfèvre de Fontenay-le-Comte et meurt avant 1780. Donc orphelin à 12 ans.

Sous-diacre à Bourneau, dont le curé assermenté est Douvry, de juin à septembre 1791. Ordonné vraisemblablement par Rodrigue en octobre 1791. Vicaire à Montreuil, dont le curé assermenté est Antoine Robert, du 31-12-1791 au 12-05-1792. En avril 1792 signe deux actes à Doix, en qualité de vicaire de Montreuil.

Curé constitutionnel de Damvix - premier acte sur le registre le 7 juin 1792. Procureur de la commune de Damvix. Officier public à partir du 5 décembre 1792, puis durant l’an II et l’an III.

Abdicataire. Billaud écrit qu’il « s’engagea au 4e régiment de chasseurs à cheval ».

Exerce le culte en 1795. Desservant de Damvix en 1797. Serment de Haine en 1798. Domicilié à Fontenay en 1802. Présent aux obsèques d’Antoine Robert, à Montreuil, le 20 thermidor an X (08-08-1802), est dit « ami du défunt ».

Mariage le 8 floréal an XI (28 avril 1803) à Saint-Maixent (79) - publication à Fontenay le 27 germinal an XI - avec Louise Françoise Berthouin, née à Saint-Maixent le 27 mars 1770, fille d’un boulanger décédé. Est dit propriétaire, né à Luçon le 1er août 1767, fils de Jacques Héraud, contrôleur des aides et de Jeanne Françoise Nicoleau-Degonor.

Des enfants dont Madeleine Joséphine Héraud née à Saint-Maixent le 8 août 1811. Le père est dit « marchand ».

Pensionné en 1817 (précision de J. Rivière), habite Saint-Maixent.

Jean Jacques Charles Héraud, né à Luçon, sans profession, âgé de 86 ans et 15 jours, fils de Jacques Héraud et de Jeanne Renaud, veuf de Françoise Berthouin, décède à Saint-Hilaire-la-Palud (79), le 15 août 1853. Déclaration par son gendre : Ignace Benjamin Fleurichaud, receveur des contributions (marié avec Joséphine Madeleine Héraud). Une donnée ne coïncide pas : le nom de la mère.

Huet, Chroniques Paroissiales, p. 340 et s.

 

Notice rédigée et enrichie par Jean Artarit le 24-11-2021

Vie civile

Vie militaire

Service

Date de début : juillet 1799

Armes et services des armées

  • Cavalerie

    4e régiment de Chasseurs à Cheval

Carrière ecclésiastique

Clergé catholique séculier

Date d'ordination sacerdotale : octobre 1791

Ministère

  • Vicaire

    Date de début : juin 1791

    Date de fin : septembre 1791

    Lieu : Bourneau (Vendée, France)

  • Vicaire

    Date de début : 31 décembre 1791

    Date de fin : 12 mai 1792

    Lieu : Montreuil (Vendée, France)

  • Curé

    Date de début : juin 1792

    Lieu : Damvix (Vendée, France)

    Curé constitutionnel, puis desservant

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Références


Nous écrire