Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Habert, Louis (1738-1815)

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit, J. Rivière

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 08 décembre 1738

à Saint-Philbert-de-Pont-Charrault (Vendée, France)

Filiations
  • Pierre, degré : Père, profession : Métier du textile, de l'habillement et de la mode

    Exerce le métier de : chapelier

  • Tulièvre, Marguerite, degré : Mère

Décès

le 15 juin 1815

à Jaudonnière, La (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Contexte historique
  • 1789-1799
Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Emigré
  • Prêtre réfractaire

Notice biographique

Notice biographique

(° *Saint-Philbert-du-Pont-Charrault, 08-12-1738 - + *La Jaudonnière, 15-06-1815).
Fils de Pierre Habert , chapelier, et de Marguerite Tulièvre (?).
Vicaire de Saint-Philbert-du-Pont-Charrault d’août 1764 à septembre 1774. Célèbre le mariage de son frère, Pierre Habert, de Saint-Philbert-du-Pont-Charrault, et de Marie Jeanne Choyau, à Sainte-Hermine, le 28-11-1764. Parrain d’une fille de ces derniers, à Sainte-Hermine, le 28-11-1765. Curé de La Jaudonnière depuis septembre 1774, succède à Couturier qui se retire et dont on retrouve la signature : « ci-devant curé de La Jaudonnière ». Représenté à Poitiers, en mars 1789, par Arnaud, curé de Chantonnay. Refuse le serment. Dernière signature sur le registre de la paroisse le 12 juillet 1792. Pas de remplaçant. Exil en Espagne. S’embarque aux Sables-d'Olonne le 09-09-1792, sur le Jean-François. Radié de la liste des émigrés, le 27 prairial an VIII, sur la demande de son neveu, Auguste Habert, imprimeur à Fontenay-le-Peuple. A La Jaudonnière en 1802. Desservant concordataire de La Jaudonnière, prête le serment à Fontenay-le-Comte le 27-04-1803. Lors de son décès déclaré par ses neveux, Benjamin Habert, notaire à La Jaudonnière, et [Auguste] Victor Habert, imprimeur (de la Préfecture) à Fontenay (né à Sainte-Hermine le 1er-01-1770, décédé à Fontenay, le 8-05-1834 - fils de Pierre Habert, marchand et de Marie Jeanne Choyau - marié, à Fontenay le 15 messidor an V, à Françoise Rosalie Cochon-Chambonneau, fille de l’imprimeur, succède à son beau-père le 1er mars 1796), est dit âgé de 77 ans, « prêtre, desservant de La Jaudonnière ». Auguste Victor Habert se trouvait dans les rangs des rebelles, en 1793, il aurait « visité » les prisons où se trouvaient les patriotes à Fontenay, les 25 ou 26 mai 1793 (Claudy Valin, p. 399), aurait-il accompagné les « rebelles » à Châtillon pour tenir l’imprimerie qu’ils y installèrent avec le matériel pris chez Testard à Fontenay ? Pas retrouvé le lieu de naissance de Benjamin. AD 85, 1 Q 728 ; Notice rédigée par Jean Artarit

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Clergé catholique séculier

Date d'ordination sacerdotale : 28 mai 1763

Ministère

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Références


Nous écrire