Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Guyard, Jacques Jean Aimé

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit, J. Rivière

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 15 novembre 1743

à Belleville-sur-Vie (Vendée, France)

Filiations
  • Jacques, degré : Père, profession : Métier du droit

    Exerce le métier de : notaire ; Porte le titre : Sieur de la Sauvagère

  • Favroul, Marie Jeanne, degré : Mère

Décès

le 11 février 1803

à Sables-d'Olonne, Les (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Prêtre réfractaire

Notice biographique

Notice biographique

(° *Belleville-sur-Vie, 15-11-1743 - + *Les Sables-d’Olonne, 22 pluviôse an XI [11-02-1803]).


Fils de Jacques Guyard, notaire et de Jeanne Faveroul. Une sœur, Louise, mariée avec le docteur de Montpellier, Gabriel Jacques Gouin, le 25 juillet 1774 à Belleville-sur-Vie.


Vicaire de La Chapelle-Hermier, en 1772, puis vicaire des Sables en 1774. Aumônier des Bénédictines depuis 1788. Refus du serment. Expulsé des Sables-d’Olonne et envoyé à Fontenay le 5 juin 1792. Interné à Fontenay en août 1792 (donc « infirme » ). A l’Hôtel-Dieu, n’est pas transféré à Niort le 18-03-1793, mais le 25 mars est transféré à la maison d’arrêt. Reçoit un secours de 290 livres le 4-04-1793 (n° 10).

 

Délivré par les Vendéens le 25-05-1793. A Chauché en juin 1793. où il est dit desservant. Le registre de catholicité de Saint-Fulgent, ouvert par l'autorité royaliste le 12 septembre 1794, signale une sépulture qu'il a célébrée à Chauché en cette qualité, le 28 mai précédent (vue 24 du registre 1791-1796).

 

Caché. Aux Sables en janvier 1795. Assiste au synode du Poiré-sur-Vie le 04-08-1795, est dit « prêtre à Chauché » (n° 26 de la liste). A Chauché. Sous le coup s’un arrêté de déportation le 8 frimaire an VI (28 novembre 1797), se cache.

 

Reprend possession de l’église Notre-Dame des Sables-d’Olonne le 14-11-1800. Condamné pour blessures à enfant, en juin 1801. A son décès est dit : « âgé de 59 ans, ministre du culte catholique ». Collinet, 81. Mercy : 779, 812, 821, 824. SEV 1961-1962 : 19. RBP 1916 : 110 et s. Boutin, Tortereau, 113. ; Notice rédigée par Jean Artarit

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Clergé catholique séculier

Date d'ordination sacerdotale : 18 février 1769

Ministère

  • Vicaire

    Date de début : mars 1769

    Lieu : Saint-Hilaire-de-Talmont (Vendée, France)

  • Vicaire

    Date de début : 1772

    Lieu : Chapelle-Hermier, La (Vendée, France)

  • Vicaire

    Date de début : juin 1772

    Lieu : Clouzeaux, Les (Vendée, France)

  • Vicaire

    Date de début : juillet 1773

    Lieu : Sables-d'Olonne, Les (Vendée, France)

  • Curé

    Date de début : 1780

    Date de fin : 1787

    Lieu : Notre-Dame-de-Riez (Vendée, France)

  • Aumônier

    Date de début : 1788

    Date de fin : 05 juin 1792

    Lieu : Sables-d'Olonne, Les (Vendée, France)

    Aumônier des Bénédictines, expulsé le 5 juin 1792 et envoyé à Fontenay où il est interné.

  • Fonction non précisée

    Date de début : juin 1793

    Date de fin : 28 novembre 1797

    Lieu : Chauché (Vendée, France)

  • Fonction non précisée

    Date de début : avril 1799

    Date de fin : 1800

    Lieu : Sables-d'Olonne, Les (Vendée, France)

    Desservant

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Références


Nous écrire