Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Gourraud, Mathurin

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit, J. Rivière

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 1727

à Saint-Georges-de-Montaigu (Vendée, France)

Filiations
  • Mathurin, degré : Père, profession : Métier de la finance et de l'impôt

    Exerce le métier de : procureur fiscal ; Porte le titre : Sieur de la Bariaudière

  • Payneau, Anne Charlotte, degré : Mère

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Prêtre réfractaire

Notice biographique

Notice biographique

(° St-Georges-de-Montaigu, vers 1727 ? [pas de registre]- + ?).
Fils de Mathurin Gourraud sieur de la Bariaudière, procureur fiscal de la châtellenie de Saint-Georges-de-Montaigu et de Anne Charlotte Payneau. Quatre frères : André Joseph Gourraud, notaire royal et procureur - Charles Gourraud, sieur du Battay, notaire royal et greffier de Saint-Georges-de-Montaigu - Louis Gourraud, sieur de la Morinière, chirurgien - Joseph Gourraud de la Baryaudière. Signature « Gourraud prêtre » à Saint-Georges-de-Montaigu, en octobre 1752. Vicaire de La Garnache d’octobre 1755 à février 1757. Curé de La Garnache depuis février 1757, remplace Blanchet (?). Titulaire du bénéfice du Petit-Bois, en l’église de La Garnache. Signe, « Gourraud curé de la Garnache », lors du mariage de son frère, André Joseph Gourraud, notaire, à Montaigu (paroisse Saint Jean-Baptiste), le 21-11-1763. Présent à Poitiers en mars 1789, fondé de pouvoir de Barbé, curé de Froidfond. Refus du serment. Enterre le 20-09-1791, Jean René Marie Bourcier [de la Robinière], ancien curé du Fenouiller (jusqu’en octobre 1779), décédé à 51 ans. Toujours en fonction en février 1792 - pas de registre pour le restant de 1792. Ne semble pas interné à Fontenay. Réfugié à Saint-Etienne-du-Bois, y célèbre un baptême le 14-08-1793. Caché. Disparaît ? Sa sœur qui vivait avec lui à La Garnache est envoyée en prison à Noirmoutier le 13-06-1794. ADV 1Q 700. ; Notice rédigée par Jean Artarit

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Ministère

  • Vicaire

    Date de début : 1752

    Lieu : Noirmoutier-en-l'Île (Vendée, France)

  • Vicaire

    Date de début : février 1754

    Lieu : Ile-d'Yeu, L' (Vendée, France)

  • Vicaire

    Date de début : octobre 1755

    Lieu : Garnache, La (Vendée, France)

  • Curé

    Date de début : mars 1757

    Lieu : Garnache, La (Vendée, France)

  • Fonction non précisée

    Date de début : 1792

    Lieu :

    Dessert le canton de Beauvoir-sur-Mer

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire