Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Gouin, André Eugène

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : Gaufreton

Données identitaires

Identité

homme

Autres Noms

  • Gouïn, variante patronymique

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 27 décembre 1759

à Belleville-sur-Vie (Vendée, France)

Date de son baptême

Filiations
  • Gouin, André, degré : Père, profession : Métier de la justice et de la police

    Procureur, greffier de la Baronnie de Belleville, et notaire

  • Favroul, Marie Angélique, degré : Mère

    Favrou, Faveroul

Décès

le 11 décembre 1811

à Roche-sur-Yon, La (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Médecin

Notice biographique

Notice biographique

Chirirgien installé à La Roche-sur-Yon peu avant son mariage célébré en 1785. On a de lui son livre de comptes pour la période du 10 février 1784 au 30 août 1791[1].

Le docteur Gouin, membre du conseil municipal du chef-lieu du département[2], et à ce titre présent avec les édiles pour accueillir Napoléon 1er lors de sa visite en 1808, a été, à sa mort, remplacé, dans la séance du 30 juillet 1811, par le procureur près la cour d'assises Auguste Guillet.

[1]
La Roche-sur-Yon, Médiathèque, Ms. 12, Journal contenant les dettes actives et passives d'André-Eugène Gouin, chirurgien, demeurant à la Roche-sur-Yon, 188 ff.  
[2]
La Roche-sur-Yon, Archives municipales, 1 D 1, Registre des délibérations [1808-1819], P.V. n° 1 à 23  

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire