Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Gibaud, Jean

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIVe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 18 décembre 1710

à Charzais (Vendée, France)

[1]

Filiations
  • Bounin, Catherine, degré : Mère

  • Gibaud, René , degré : Père

Décès

le 10 mars 1775

à Saint-Martin-de-Fraigneau (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

[1]
Les informations sur la naissance et la filiation sont données par Willy Savarieau le 05-07-2015  

Notice biographique

Notice biographique

Jean Gibaud (° Charzais, 18-12-1710 - + *Saint-Martin-de-Fraigneau, 10-03-1775).

Fils de René Gibaud (Fontenay, Notre-Dame, 1666 - Saint-Michel-le-Cloucq, 19 septembre 1741 ; Jean est présent à sa sépulture), fils d’un fournier, métayer du Puy Girouard et marchand, et de Catherine Bonnin, mariés à Charzais, le 14 février 1702.

Cinq frères :

  • Philippe (Charzais, 11 décembre 1702 - Saint-Michel-le-Cloucq, 9 juillet 1754), métayer du Puy Girouard.
  • Marie (Charzais, 3 janvier 1705 - ?), mariée le 27/01/1734 à Saint Michel le Cloucq avec Antoine François Renaudet [1].
  • Pierre (Charzais, 2 mars 1713 - Fontaines, 31 octobre 1764), journalier, marié à Saint-Etienne-des-Loges, le 25 février 1743, avec Rose Guillon ; Jean, son frère, célèbre son mariage et est présent à sa sépulture.
  • René (Charzais, 11 février 1715), maréchal. Marié, à Saint-Martin-de-Fraigneau, le 4 février 1750, avec Gabrielle Boutet ; Jean, curé du lieu, célèbre son mariage en présence de son autre frère Pierre, vicaire d’Oulmes.
  • François (Charzais, 1718 - Bourneau, 7 février 1778), charpentier, marié à Bourneau, le 26 mai 1750, avec Marie-Thérèse [2] Clavurier, par son frère Pierre, vicaire d’Oulmes, en présence de Jean.
  • Pierre (Charzais, 1720 ? - Mouzeuil, 14-04-1791), vicaire d'Oulmes puis curé de Mouzeuil depuis 1762.

Curé de Saint-Martin-de-Fraigneau avant 1738. Le 9 juillet 1754, à Saint-Michel-le Cloucq, Jean Gibaud, curé de Fraigneau, et Pierre Gibaud, vicaire d’Oulmes, sont présents à la sépulture de leur frère Philippe Gibaud, métayer au Puy Girouard, 52 ans. Son frère Pierre, curé de Mouzeuil, est présent à sa sépulture le 10 mars 1775.

[1]
Existence d'une sœur signalée par Willy Savarieau le 16-11-2017 d'après état civil  
[2]
Prénom corrigé par Willy Savarieau le 16-11-2017 d'après état civil  

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Ministère

  • Curé

    Date de début : 1738

    Lieu : Saint-Martin-de-Fraigneau (Vendée, France)

    Début avant 1738. Curé de Fraigneau en 1750, il célèbre le mariage de son frère le 26/05/1750 à Bourneau [1]

[1]
Signalé par Willy Savarieau le 05-07-2015 d'après état civil  

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

  • Gibaud, Pierre

    Nature de la relation : relation familiale

    Frère de Pierre

Références


Nous écrire