Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Gaignet, Jean-Baptiste René

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit, J. Rivière

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 05 janvier 1761

à Gué-de-Velluire, Le (Vendée, France)

Filiations
  • François, degré : Père, profession : Métier de l'alimentation

    Exerce le métier de : boulanger

  • Bichon, Françoise Marie Anne, degré : Mère

Décès

le 28 juillet 1795

à Vannes (Morbihan, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Contexte historique
  • 1789-1799
Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Fusillé, guillotiné ou exécuté
  • Prêtre réfractaire
  • Emigré

Notice biographique

Notice biographique

(° *Le Gué-de-Velluire, 18-09-1764 - + *Vannes, 10 thermidor an III [28-07-1795]).

Fils de François Gaignet, boulanger, et de Françoise Bichon (+ 29-11-1789).

Vicaire à Sainte-Marie-de-Ré en 1786. Ordonné prêtre le 20 décembre 1785. Vicaire à Doix à partir de novembre 1788. Refus du serment. Dernier acte sur le registre de la paroisse le 15 juillet 1791.

Le 11 septembre 1792, il fait partie du groupe de 39 prêtres qui embarque aux Sables-d'Olonne sur la Marie-Gabrielle, à destination de San-Sébastien et de Bilbao (Espagne). Tous sont dans un dénuement complet [1].

Il passe ensuite en Angleterre, puis prend part à l'expédition de Quiberon, où il est fait prisonnier. Condamné à mort par la commission militaire d’Auray. Fusillé à Vannes, le 28-07-1795, en même temps que Monseigneur de Hercé, Sombreuil et les deux autres prêtres « Vendéens » : le chanoine de Luçon, de Rieussec et Gourraud, curé de Saint-André-sur-Mareuil. Translations des ossements en la cathédrale de Vannes, le 7 novembre 1814 [1]

Sources :

Les Martyrs de la foi pendant la Révolution française… / abbé Aimé Guillon. - Paris : G. Mathiot, 1821. - T. III, p. 150 [1]

Trois victimes de Quiberon : François-Pierre de Rieussec, chanoine et vicaire général de Luçon, Jacques-Pierre Gouraud, curé de Saint-André-sur-Mareuil, Jean-Baptiste-René Gaignet, vicaire de Doix / Chanoine P. Boutin. - H. Rezeau, 1925.  - 123 p. [Arch. dép. Vendée, BIB 6 G 40]

Notice rédigée par Jean Artarit

[1]
Précision apportée par Claude Maréchaud le 26-12-2013  

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Clergé catholique séculier

Date d'ordination sacerdotale : 20 décembre 1785

Ministère

  • Vicaire

    Date de début : décembre 1785

    Date de fin : novembre 1788

    Lieu : Sainte-Marie de Ré (Charente-Maritime, France)

  • Vicaire

    Date de début : 29 novembre 1788

    Date de fin : 15 juillet 1791

    Lieu : Doix (Vendée, France)

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Références


Nous écrire