Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Gagelin, Antoine François

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit, J. Rivière

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 1703

à Besançon (Doubs, France)

Décès

le 13 juillet 1791

à Sainte-Christine (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Prêtre réfractaire

Notice biographique

Notice biographique

(° Besançon, 1711 ? - + *Sainte-Christine, 13-07-1791).
Prieur-curé depuis septembre 1747. Seigneur de Sainte-Christine. Supérieur des carmélites de Niort. Membre de l'assemblée d'Élection de Niort (appelé « de Gagelin »). Représenté à Poitiers, en mars 1789, par Poupeau, curé de Payré-sur-Vendée. Refus du serment par écrit (voir ce texte important). Dit « âgé de 80 ans ou environ», lors de sa sépulture. Signent l’acte - à part son neveu - Pierre François Ranfin et trois autres laïcs : Madiot, prêtre [vicaire de Saint-Sigismond]; Cousseau, curé de St-Sigismond; Clion, curé de Damvix; Goujon (sic), curé de Courdault; Gougeon (sic), curé d’Oulmes [déjà les deux orthographes le 30-10-1786, lors d’une sépulture à Sainte-Christine]; Louis, vicaire de Benet et Bernard, prêtre (?). Bichon est « desservant de Sainte-Christine », durant les cinq premiers mois de 1792, puis Grosgrain, « desservant de Sainte-Christine et curé de Saint-Sigismond ». En 1880, la pierre tombale de Gagelin était toujours visible à Sainte-Christine, ainsi que celle de « Frédéric Gagelin, citoyen de Besançon, ancien trésorier des troupes et receveur des droits de sa majesté en Franche-Comté, âgé de 60 ans, décédé le 11 mars 1777 » et celle d l’épouse de ce dernier. (SEV, 1910). ; Notice rédigée par Jean Artarit

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Ministère

  • Supérieur d'une maison religieuse ou collaborateur

    Lieu : Niort (Deux-Sèvres, France)

    Supérieur des Carmélites
  • Curé

    Date de début : 1747

    Lieu : Sainte-Christine (Vendée, France)

    Prieur-curé

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Références


Nous écrire