Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Fort, Jacques

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit, J. Rivière

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 25 juillet 1762

à Charzais (Vendée, France)

Filiations
  • François, degré : Père, profession : Métier de l'alimentation

    Exerce le métier de : farinier

  • Brunet, Marianne, degré : Mère

Décès

le 14 avril 1813

à Châtaigneraie, La (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Contexte historique
  • 1789-1799
Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Emigré
  • Prêtre réfractaire

Notice biographique

Notice biographique

(° *Charzais, 25-07-1762 - + *La Châtaigneraie, 6-04-1813).
Fils de François Fort et de Marie Anne Brunet.
Vicaire au Breuil-Barret depuis janvier 1790. Refus du serment. Poursuivi et amnistié en septembre 1791. Dernière signature sur le registre de la paroisse le 25 juin 1791, reprend ses fonctions, avec son curé, Rautureau, de décembre 1791 à avril 1792. Exil en Espagne. S’embarque aux Sables-d'Olonne le 09-09-1792, sur le Jean-François. Inscrit sur la liste des émigrés le 20 ventôse III. Desservant en Vendée au Concordat. A Saint-Michel-le-Cloucq en 1801, puis à La Tardière. Curé de La Châtaigneraie en 1812, décédé dans sa cure, 51 ans. Bineau, desservant d’Antigny, Pineau, desservant de Vouvant et Audouit, desservant de Saint-Pierre-du-Chemin, signent lors de sa sépulture religieuse. ; Notice rédigée par Jean Artarit

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Ministère

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Références


Nous écrire