Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Fleurisson, Jacques Sébastien

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit, J. Rivière

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 19 février 1755

à Réorthe, La (Vendée, France)

Filiations
  • Cyr, degré : Père, profession : Métier des services ou domesticité

    Exerce le métier de : maréchal

  • Auvinet, Marie, degré : Mère

Décès

le 1797

(Espagne)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Contexte historique
  • 1789-1799
Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Emigré
  • Prêtre réfractaire

Notice biographique

Notice biographique

(° *La Réorthe, 18-01-1755 + Espagne ?, 1797).
Fils de Cyr Fleurisson, maréchal, et de Marie Auvinet.
Un frère Jean Cyr Fleurisson (1766-1849), supérieur du séminaire de Chavagnes en 1816.
Vicaire d’Aizenay de 1779 à décembre 1789. Succède à la cure de Saint-Cyr-en-Talmondais, en mars 1790, à Guillet, représenté à Poitiers, en mars 1789. Signe le Mémoire Tortereau en 1790. Prononce le 18-02-1791 par écrit sur le registre municipal, puis le 20-02-1791 à la grand’messe, un serment restrictif, non valable. Dénoncé comme agitateur. Dernière signature sur le registre le 7 juillet 1792, puis Lambert, « curé de Curzon, desservant de Saint-Cyr », jusqu’au 20-10-1792, puis Azambourg, curé de Saint-Benoit-sur-Mer. S’embarque, aux Sables-d‘Olonne, pour l’Espagne, le 9 – 09 – 1792, sur le Jean-François. Meurt en Espagne, peu avant juin 1797 (lettre du chanoine Paillou). ; Notice rédigée par Jean Artarit

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Ministère

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire