Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Filloleau, François

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit, J. Rivière

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 1744

à Legé (Loire-Atlantique, France)

Décès

le 1797

(Espagne)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Contexte historique
  • 1789-1799
Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Emigré
  • Prêtre réfractaire

Notice biographique

Notice biographique

(° Legé ?, 1744 [pas de registre] - Espagne, 1797)
Desservant de Thiré d’août 1769 à décembre 1769. Vicaire de Legé de mars 1770 à juillet 1771. Vicaire de Chaillé-sous-les-Ormeaux en 1775. Curé de Saint-Etienne-de-Brillouet en octobre 1776, succède à Griffon. Représenté en mars 1789 à l’assemblée du clergé de Poitiers par Baron, curé de Saint-Hermand. Refus du serment. Dernière signature sur le registre de la paroisse le 3 juillet 1792. Après son départ on trouve la signature de O’Keane, curé constitutionnel de Saint-Hermand. Se rend en Loire-Inférieure, département auquel appartient maintenant Legé. Emprisonné à Nantes en 1792. Exil en Espagne. S’embarque à Paimboeuf le 16-09-1792 sur la Marie-Catherine. A Bilbao puis à Santona. Avec les prêtres nantais, « a de quoi vivre pour quatre ou cinq mois ». Le 3-09-1794, sa maison est estimée 700 livres. Mort en Espagne, son décès est annoncé à Monseigneur de Mercy par le chanoine Paillou au printemps 1797. Sur la liste des émigrés. Mercy 463. Lallié, Le diocèse de Nantes pendant la Révolution française, p. 308. L. Miard, Archives espagnoles, p. 202. AD 85, 1 Q 572, 686, 921. ; Notice rédigée par Jean Artarit

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Clergé catholique séculier

Date d'ordination sacerdotale : 17 décembre 1768

Ministère

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Références


Nous écrire