Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Durand, Louis

imprimer la notice complète

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 20 janvier 1742

à Saint-Hilaire-de-Mortagne (Vendée, France)

Filiations
  • Durand, Julien, degré : Père, profession : Papetier

    Maître papetier au moulin de Chez Boutin

  • Coudrin, Françoise, degré : Mère

Décès

le 11 juin 1785

à Saint-Christophe-du-Bois (Maine-et-Loire, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Artisan

Notice biographique

Notice biographique

Louis Durand est né en 1742 à Saint-Hilaire-de-Mortagne [1]. Il est le fils de Julien Durand, maître papetier au moulin de Chez Boutin, et de Françoise Coudrin. Il est donc le frère cadet de Julien Durand.

 

Il est noté pour la première fois dans un registre en 1765 au décès de son père [2], puis l'année suivante à Evrunes au décès de son frère cadet Jean [3]. Bien que sa qualité ne soit pas encore notée, il est certain qu'il a fait son apprentissage de papetier car il est qualifié de maître papetier dès 1766 lors de son mariage avec Françoise Frouin [4].

 

Il est en fait marchand et fabricant de papier au moulin de Chez Boutin à Saint-Hilaire-de-Mortagne où il a pris la succession de son père ; en atteste le contrat d'apprentissage qu'il signe cette année là pour Cyprien Grolleau, alors garçon papetier [5]. C'est toujours dans cette paroisse que naissent ses trois enfants : Françoise Louise (1767), Louis René (1768) et Marie Louise (1771). Quelques filigranes témoignent de son activité : papier à marque principale au Raisin et à contre-marque L DVRAND / POITOV / 1772 (ou autre année).

 

En fait, il a acquis les moulins de Chez Boutin (Haut et Bas) comme on peut le déduire de l'acte de vente qu'il en a fait à Jacques Leger Janneau, devant Hullin notaire à Mortagne, le 5 mai 1774 (minute non disponible), moyennant la rente foncière annuelle de deux cent six Livres Tournois plus une rame de papier Raisin [6].

 

Dès cette date, il quitte Saint-Hilaire-de-Mortagne pour demeurer à Saint-Christophe-du-Bois (Maine-et-Loire) d'où est originaire son épouse. Dès 1775, un nouvel enfant y naît (non nommé) qui décède le lendemain [7] ; une dernière fille naît et meurt le même jour en 1782, accouchement qui conduit au décès de Françoise Frouin quelques jours plus tard âgée de quarante-et-un ans [8].

 

Au cours de ces dernières années, Louis Durand n'est plus papetier mais est devenu cabaretier -aubergiste (une reconversion de papetier qui n'est pas rare !). Il est mentionné dans plusieurs actes de cette paroisse jusqu'en 1785 année de son décès [9].

[1]
Archives départementales de la Vendée, Saint-Hilaire-de-Mortagne, BMS 1737-1760, AD2E225/1, Baptême du 20 janvier 1742 (vue 67/241)  
[2]
Archives départementales de la Vendée, Saint-Hilaire-de-Mortagne, BMS 1761-1785, AD2E225/2, Inhumation du 22 décembre 1765 (vue 52/256)  
[3]
Archives départementales de la Vendée, Evrunes, BMS 1760-1784, AD2E085/2, Inhumation du 11 septembre 1766 (vue 81/293)  
[4]
Archives départementales du Maine-et-Loire, Saint-Christophe-du-Bois, BMS 1761-1792, Coll. communale, Mariage du 5 mai 1766 (vue 62/336)  
[5]
Archives départementales de la Vendée, Les Epesses, 3E065, Etude R.V. Chenuau (en ligne), Minute du 3 septembre 1767 (vue 112/572)  
[6]
Archives départementales de la Vendée, Les Epesses, 3E065, Etude G.V. Chenuau (en ligne), Minute du 27 vendémiaire an XIII (vue 359/725)  
[7]
Archives départementales du Maine-et-Loire, Saint-Christophe-du-Bois, BMS 1761-1792, Coll. communale, Inhumation du 18 octobre 1775 (vue 159/356)  
[8]
Archives départementales du Maine-et-Loire, Saint-Christophe-du-Bois, BMS 1761-1792, Coll. communale, Inhumation du 14 février 1782 (vue 227/336)  
[9]
Archives départementales du Maine-et-Loire, Saint-Christophe-du-Bois, BMS 1761-1792, Coll. communale, Inhumation du 11 juin 1785 (vue 266/336)  

Vie civile

Autre activité ou profession

  • Papetier

    Date de début : 1766

    Date de fin : 1774

    Lieu : Saint-Hilaire-de-Mortagne (Vendée, France)

    Maître papetier au moulin de Chez Boutin

  • Métier de l'accueil, de l'hôtellerie et de la restauration

    Date de début : 1775

    Date de fin : 11 juin 1785

    Lieu : Saint-Christophe-du-Bois(Maine-et-Loire, France)

    Cabaretier-aubergiste

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

  • Durand, Julien

    Nature de la relation : relation familiale

    Fils de Julien Durand

  • Durand, Julien

    Nature de la relation : relation familiale

    Frère de Julien Durand

  • Pelerin, Mathurin

    Nature de la relation : relation familiale

    Date de début : 21 septembre 1761

    Mathurin Pelerin est le beau-frère de Louis Durand

Références


Nous écrire