Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Dugast-Matifeux, Charles

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : Emmanuel François

Données identitaires

Identité

homme

Portraits
4num210_bib0909_1_001.jpg

4num210_bib0909_1_001.jpg


Charles Dugast-Matifeux (1812-1894) [Arch. dép. Vendée, BIB 909-1]

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 23 octobre 1812

à Saint-Hilaire-de-Loulay (Vendée, France)

Filiations
  • Dugast, Charles Louis , degré : Père

  • Monteau, Adélaïde , degré : Mère

Décès

le 15 avril 1894

à Montaigu (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Homme ou femme de lettres, journaliste, érudit, collectionneur

Notice biographique

Notice biographique

Né à Saint-Hilaire-de-Loulay le 23 octobre 1812 (vue 388), au village de Matifeu.

Père : Charles Louis Dugast, propriétaire, qui fut commissaire près l’administration municipale du canton de Montaigu du 12 frimaire an 4 au 22 fructidor an 5.

Mère : Adélaïde Monteau

Mort à Montaigu le 15 avril 1894 (vue 127), homme de lettres et chevalier de la légion d’honneur.

Licencié en droit en 1840, il consacra sa vie à la recherche, à l’écriture de travaux historiques, notamment d’histoire locale sur le pays nantais et le Poitou, et à la publication de documents (État du Poitou sous Louis XIV [AD Vendée, BIB 844], États généraux de 1789 en Bas-Poitou).

Il fut président de la commission administrative de la bibliothèque municipale de Nantes à partir de 1874, ville où il résida longtemps, et à qui il fit don de son importante collection de documents historiques, portant principalement sur la période de la Révolution [1] (catalogue coté AD Vendée, BIB 909-1-2). Ami de Benjamin Fillon, il reçut en legs la collection personnelle de documents appartenant à ce dernier.

Il hérita de son père des convictions républicaines, qui lui valurent la prison 1832 et 1852. Il se porta candidat républicain à la députation en Vendée, battu largement à chaque fois, en 1830 et 1876 [2]. Le registre des délibérations du conseil municipal de La Rabatelière porte témoignage de l’adversité qu’il connut parmi la population vendéenne, ne partageant pas ses idées politiques. Le conseil municipal refusa par deux fois (17 juin, vue 3, et 8 juillet 1894, vue 4 [3]) un legs fait par Delphine Brethé, épouse de M. Dugast-Matifeux, à la commune en faveur de l’institutrice laïque [4].

Il collabora aux journaux républicains de la Vendée : « Le Libéral de la Vendée » et « L’Indicateur vendéen ». Il fut secrétaire de Philippe Buchez (1796-1865), et affirma toute sa vie l’admiration qu’il lui portait.

[1]
Discours du 2 août 1908 du Dr Mignen, lors de l’inauguration à Montaigu du buste de Dugast-Matifeux, Annuaire de la société d’émulation de la Vendée, 1908 (vue 85 à 89).  
[2]
Arch. dép. Vendée, 81 J 267-114 - Adresse "Aux électeurs de la Vendée", par Ch. Dugast-Matifeux (1848) : http://recherche-archives.vendee.fr/ark:/22574/vtaa6fc8eedf8ad41ab  
[3]
Arch. dép. Vendée, délibérations de La Rabatelière : http://www.archinoe.fr/cg85/deliberation.php#c=850002008&t=Rabatelière (La)  
[4]
Archives du diocèse de Luçon, fonds de l’abbé boisson : 7 Z 125, les érudits locaux, Dugast-Matifeux  

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Ordres de chevalerie

  • Chevalier de la Légion d'honneur

Relations

Références


Nous écrire