Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Coutin, Jean-Baptiste-René

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : P. Moreau

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Filiations
  • Jeanne Françoise Fèvre, degré : Mère

  • Jean Coutin , degré : Père

Décès

à Luçon (Vendée, France)

Avant 1763

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Notice biographique

Notice biographique

Fils de Jean Coutin [1] qui décède, procureur aux traites foraines et au siège royal de Fontenay, en 1717, inhumé en présence de trois beaux-frères « et de grand concours d'officiers et de peuple » [2] ; sa mère, Jeanne Françoise Fèvre, décède à Fontenay en janvier 1748, âgée de 85 ans [3]. Six naissances repérées à Fontenay entre 1694 et 1701 ; mais ses parents se sont mariés au plus tard en 1680. Cette année-là, sa mère, déjà épouse de Jean Coutin, dicte son testament [4]. En mai 1685, un de leurs enfants, âgé de 8 jours, est inhumé à Pissote [5]. Si l'on ajoute aux naissances repérées celle de René et les décès d'enfants en bas âge dont la filiation est certaine (Fontenay, Pissote, Sainte-Radégonde-la-Vineuse), Jean Coutin et Jeanne Fevre ont eu au moins 12 enfants, en incluant Charlotte, inhumée à Chassenon en 1747, née vers 1691 [6].

Prêtre en 1708 à Fontenay, Jean-Baptiste-René Coutin fait donc partie des premiers nés. En 1724, il signe tout en bas de l'acte de mariage de sa sœur : « Coutin, prêtre chanoine de Luçon, frère de la susdite damoiselle épousée ». Anne Modeste Coutin de Vaucluse s'unit en effet à François-Gabriel Duval sieur de la Vergne, alors président à l'Élection de Fontenay [7]. Puis en 1726, il administre le baptême à sa nièce et filleule, Marie-Anne-Modeste-Aimée [8]. Jean-Baptiste-René Coutin, chanoine et « vicaire général de Monseigneur de ce lieu » (depuis 1741), Samuel-Guillaume de Verthamon, administre le baptême à Jean-Martial Nouhaud, filleul de l'évêque, fils du procureur fiscal des baronnies [9]. Il semble en effet avoir été l'un des soutiens de l'évêque dans le conflit qui l'oppose aux Jésuites, au moins depuis 1751 à propos – notamment – du catéchisme à enseigner dans le diocèse, et se transforme en affrontement ouvert, lorsqu'en octobre 1756 l'évêque leur signifie qu’ils doivent quitter le séminaire. La Fontenelle de La Vaudoré mentionne : l’abbé de L’Estrange et Coutin, vicaires généraux, Jolly, official, Bonnin, promoteur, Rampillon, secrétaire et Allenet comme tenant « au parti de l'évêque » [10]. Une missive de Lacombe, jésuite de Fontenay, écrite en octobre 1757, aurait suggéré une lettre de cachet contre Messieurs Coutin et Allenet, grand vicaire et secrétaire de Monsieur de Luçon et le renvoi de Coutin à Fontenay, sa patrie [11]. Il serait donc resté vicaire général jusqu'à la mort du prélat (novembre 1758). C'est bien à Luçon que décède, en septembre 1762, son beau-frère François-Gabriel Duval [12], devenu seigneur de Chassenon et, en 1759, l'un des présidents semestriels à la Chambre des comptes de Bretagne [13] dont le neveu, François-Benjamin Auger est alors curé de la paroisse voisine de Chasnais.

[1]
Jean Coutin est le fils d'un marchand tondeur ; il a été praticien (avéré en 1670) avant de devenir procureur : Jean Maillaud, Notes généalogiques, Coutin, à Fontenay, tome 18, Arch. dép. Vendée, 2NUM 521 304, http://recherche-archives.vendee.fr/ark:/22574/948396/daogrp/0/4  
[2]
Arch. dép. Vendée, état civil, Fontenay-le-Comte B.M.S 1716-1722, 7 novembre 1717, vue 42/143, https://etatcivil-archives.vendee.fr/ark:/22574/s005dd2c695477e0/5e0388add08b8  
[3]
Arch. dép. Vendée, Fontenay-le-Comte B.M.S 1743-1748, acte daté du 14 janvier 1748 mais l'acte précédent est daté du 20, vue 184/206, https://etatcivil-archives.vendee.fr/ark:/22574/s005dd2c699eab46/5df91b3f31b77  
[4]
Arch. dép. Vendée, minutier de Fontenay-le-Comte, 3 E 39 118 René Loyauté, 3 octobre 1680, vue 340-341/472, https://etatcivil-archives.vendee.fr/ark:/22574/s005dfa32dc75970/5dffeb7ca4d3b  
[5]
Barthélémy, fils de Jean Coutin, procureur à Fontenay. Arch. dép. Vendée, état civil, Pissote 1674-1692, 16 mai 1685, vue 42/80, https://etatcivil-archives.vendee.fr/ark:/22574/s005dd2b5c1416bb/5e0628978bdcb  
[6]
Inhumée dans le chœur de l'église en présence de Gabriel-François Duval, président en l'élection de Fontenay, et son épouse, Anne-Modeste Coutin, qui ont acheté Chassenon une dizaine d'années auparavant. Arch. dép. Vendée, état civil, Chassenon B.M.S. 1746-1750, 28 mai 1747, vue 4/16, https://etatcivil-archives.vendee.fr/ark:/22574/s005dd2a84f67ff0/5e0b1b859ec1b  
[7]
Arch. dép. Vendée, Fontenay-le-Comte B.M.S 1722-1724, 17 janvier 1724, vue 58/82, https://etatcivil-archives.vendee.fr/ark:/22574/s005dd2c6963fd77/5e05bed30d0e3  
[8]
Arch. dép. Vendée, Fontenay-le-Comte B.M.S 1724-1728, 9 février 1726, vue 33/103, https://etatcivil-archives.vendee.fr/ark:/22574/s005dd2a57c5cde2/5e009b1d4e77d  
[9]
Arch. dép. Vendée, Luçon B.M.S. 1743-1748 ; 9 avril 1745, vue 57/135, https://etatcivil-archives.vendee.fr/ark:/22574/s005dd2bef341d1f/5dfb7a80203  
[10]
La Fontenelle de La Vaudoré, Histoire du monastère et des évêques de Luçon, tome 2, page 765.  
[11]
Relation de l'affaire de M. l'évêque de Luçon avec les Jésuites au sujet de son séminaire, 1758, pages 58-59. Les Nouvelles ecclésiastiques en rendent compte dès le 16 décembre 1758 ; le texte aurait été publié début novembre. Une suite concernant la mort du prélat fut publiée un peu après ; les Nouvelles ecclésiastiques en rendent compte en janvier 1759. https://books.google.fr/books?id=8_BGAAAAcAAJ&printsec=frontcover&hl=fr&source=...  
[12]
inhumé « en présence du clergé et de la noblesse », sans autre précision. Arch. dép. Vendée, état civil, Luçon B.M.S. 1758-1763, 12 septembre 1762, vue 190/209, https://etatcivil-archives.vendee.fr/ark:/22574/s005dd2aeebccb04/5dfdf8b91d9f3  
[13]
Hyacinthe de Fourmont, Histoire de la Chambre des comptes de Bretagne, Paris 1854, page 369.  

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Ministère

  • Fonction non précisée

    Date de début : juillet 1708

    Lieu : Fontenay-le-Comte (Vendée, France)

    Prêtre à Notre-Dame
  • Chanoine

    Date de début : 1710

    Lieu : Luçon (Vendée, France)

    Prévôt de Fontenay au chapitre de Luçon en 1749

  • Vicaire épiscopal

    Date de début : 1741

    Date de fin : novembre 1758

    Lieu : Luçon (Vendée, France)

    Vicaire général

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire