Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Corvoisier, Joseph Louis

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 09 avril 1761

à Sallertaine (Vendée, France)

Filiations
  • Honoré, degré : Père, profession : Métier de la finance et de l'impôt

    Exerce le métier de : capitaine des fermes du Roy

  • La Motte Regnier, Louise de, degré : Mère

Décès

le 1794

à Saint-Jean-de-Monts (Vendée, France)

Mars ou avril 1794

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Contexte historique
  • 1789-1799
Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Prêtre assermenté

Notice biographique

Notice biographique

Joseph Louis Corvoisier (° *Sallertaine, 09-04-1761 - + Saint-Jean-de-Monts, mars ou avril 1794).

Fils d’Honoré Corvoisier, « capitaine de la brigade des fermes du roi établie à Pontabert en cette paroisse », et de Louise (de la Motte) Régnier. 4 enfants entre 1755 et 1762 dans la région.

Vicaire de Bois de Céné d’avril 1787 à février 1788, de Chavagnes-en-Paillers de mars à décembre 1788, de Saint-Jean-de-Monts de février à novembre 1789. Célèbre à Saint-Médard-des-Près (diocèse de La Rochelle), le 15 octobre 1788, un mariage ; est dit « vicaire de Saint Pierre de Chavagnes, diocèse de Luçon ».

Vicaire de Notre-Dame-de-Monts à partir de décembre 1789. Dernier acte à Notre Dame de Monts le 7 juillet 1791.

Assermenté.

Élu curé constitutionnel de Saint-Hilaire-de-Riez. Premier acte sur le registre de cette paroisse le 14 juillet 1791, dernier le 13-11-1792. À partir du 14-11-1792, apparaît un nouveau registre d’état civil signé par les municipaux.

Réfugié à Croix-de-Vie fin 1793 (Arch. dép. Vendée 3 E 77/30, notaire Malescot, Croix-de-Vie, testament de Pierre Barien, du 28 nov. 1793 : « en présence des citoyens Joseph Louis Corvoisier, prêtre curé de la commune de Saint-Hilaire-de-Riez, réfugié en celle de Croix-de-Vie... »).

Tué, au pont des Trois-Coeffes entre Saint-Jean-de-Monts et le Perrier, dans un combat avec les insurgés alors que, « curé intrus de Saint-Hilaire-de-Riez, il commandait une colonne de 600 républicains » en mars-avril 1794 (Guerry de la Fortinière - Recherches vendéennes n° 24, 2019).

Vente des meubles et effets de feu Louis Joseph Corvoisier, curé constitutionnel de Saint-Hilaire-de-Riez (Arch. dép. Vendée, 3 E 77/33, notaire Malescot, 26 thermidor an V).

Revue du Bas-Poitou, 1972, 499.

Notice rédigée par Jean Artarit

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Ministère

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Références


Nous écrire