Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Chessé, Jacques

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit, P. Moreau

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 1733

()

Filiations
  • Pierre , degré : Père

  • Andrée Argnon , degré : Mère

Décès

le 30 janvier 1794

à Sérigné (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Contexte historique
  • 1789-1799
Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Prêtre assermenté

Notice biographique

Notice biographique

(° ?, 1733 - + *Sérigné, 11 pluviôse an II [30-01-1794]).

Fils de Andrée Argnon / Hergnon et de Pierre Chessé, neveu de Mathieu Chessé, vicaire de Montreuil-sur-Mer. Le contrat de mariage de ses parents, 20 janvier 1725, est conservé dans les minutes Raymond de Saint-Michel-le-Cloucq (3 E 59/78).

Lors de l'inhumation de son père, qui a été régent des petites écoles de Payré pendant dix-sept ans, sont présents Mathieu frère du défunt et trois fils : Jean(-Baptiste), alors clerc tonsuré, qui aurait succédé à son oncle à Montreuil ; Pierre ; Jacques [1].

Jacques, vicaire de Sérigné, assiste à l'inhumation de sa mère, Andrée Argnon en 1762, aux côtés de son frère, Pierre, devenu régent [2], puis à celle de ce dernier en 1773 [3].

Vicaire à Sérigné en 1759, puis curé en mars 1781, succède à Louis Denfer. Représenté à Poitiers, en mars 1789, par Marsault, chanoine de Saint-Hilaire de Poitiers. Assermenté, dernier acte sur le registre de la paroisse le 29-11-1792, ensuite : Babin officier public. Exerce en 1793, d’après ce qui est écrit dans le registre. Dans son acte de décès, rédigé par un illettré, est dit : « curé, âgé de 60 ans ». « La cérémonie a été faite par le sitoin (sic) Cailley, vicaire, et par le sitoin (sic) Minary, curé de Marsais ». Parenté avec Chessé de l’administration départementale ?

 

Notice rédigée par Jean Artarit et complété pour la parenté par Philippe Moreau le 29-04-2022

[1]
Arch. dép. Vendée, état civil, Payré-sur-Vendée B.M.S. 1731-1767, 5 juin 1751, vue 88/152, https://etatcivil-archives.vendee.fr/ark:/22574/s005dd29b5a4a5e7/5dfa9986173a3  
[2]
Arch. dép. Vendée, état civil, Payré-sur-Vendée B.M.S. 1731-1767, 5 novembre 1762, vue 131/152  
[3]
Arch. dép. Vendée, état civil, Payré-sur-Vendée, B.M.S.1773-1774, 21 juin 1773, vue 2/5, https://etatcivil-archives.vendee.fr/ark:/22574/s005dfa2790a2c29/5e0a70b11de52  

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Ministère

  • Vicaire

    Date de début : juillet 1759

    Lieu : Sérigné (Vendée, France)

  • Vicaire

    Date de début : janvier 1761

    Lieu : Vouvant (Vendée, France)

  • Curé

    Date de début : 14 février 1781

    Lieu : Sérigné (Vendée, France)

    Prieur-curé

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire