Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Chapelain, Pierre-Marie

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 03 mars 1763

à Épesses, Les (Vendée, France)

Filiations
  • Vincent, degré : Père, profession : Métier de la santé

    Exerce le métier de : chirurgien et apothicaire

  • Gourdon, Marie Anne, degré : Mère

Décès

le 27 janvier 1794

à Épesses, Les (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Contexte historique
  • 1789-1799
Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Prêtre réfractaire
  • Fusillé ou exécuté

Notice biographique

Notice biographique

(° *Les Epesses, 03-03-1763 - + *Les Epesses, 27-01-1794).

Petit-fils de Vincent Chapelain, notaire (1704 - 28-10-1771). Fils de Vincent Chapelain, chirurgien, et de Marie Gourdon (+14-04-1775). Un oncle, Honoré Chapelain (né en 1752), chirurgien, capitaine de la paroisse de Saint-Prouant, condamné à mort par la commission militaire de La Rochelle, le 2 novembre 1793. Son frère, Vincent Chapelain (Les Epesses, 22-12-1757 - Fontenay-le-Comte, 27-07-1818), chirurgien, et médecin, maire de Châteaumur, qui dénoncera Grignon et sa colonne infernale, sera député aux Cinq-Cents. Un autre frère, René, chirurgien du bataillon le Vengeur, décèdera, à 22 ans, à Fontenay-le-Peuple le octobre 1793.

Vicaire de La Verrie, puis de Saint-Hilaire-de-Mortagne en 1788. Refuse le serment, toujours en fonction en 1792, dernière signature sur le registre le 17 juin 1792. Il n'obéit pas à la loi de "déportatiopn" et se cache aux Epesses, vraisemblablement chez son père, découvert dans un chêne creux et fusillé le lendemain par la colonne infernale de Boucret (voir le récit de son exécution). Inscrit sur la liste des émigrés le 20 ventôse an III, radié le 15 pluviôse an X.

Sources : A N F7 5769, dossier Chapelain ; A D Vendée, 1 Q 144 et 728 ; Savary, Guerre des Vendéens et des Chouans… T III, p.95 ; Chassin, table alphabétique ; RBP 1908, p.34-36 ; Revue du Souvenir vendéen 1972 et 1989.

Notice rédigée par Jean Artarit

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Ministère

  • Vicaire

    Date de début : septembre 1789

    Lieu : Verrie, La (Vendée, France)

  • Vicaire

    Date de début : 08 novembre 1790

    Lieu : Saint-Hilaire-de-Mortagne (Vendée, France)

  • Fonction non précisée

    Date de début : 1792

    Lieu : Épesses, Les (Vendée, France)

    retiré

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire