Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Camus, Simon Joseph

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit, J. Rivière

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 03 mai 1730

à Fontenay-le-Comte (Vendée, France)

Filiations
  • Joseph, degré : Père, profession : Métier du cuir

    Exerce le métier de : sellier

  • Jourdain, Marie, degré : Mère

Décès

le décembre 1793

à Le Mans (Sarthe, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Contexte historique
  • 1789-1799
Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Prêtre réfractaire
  • Insurgé vendéen ou considéré comme tel

Notice biographique

Notice biographique

(° *Fontenay-le-Comte [Notre-Dame], 03-05-1730 - + Le Mans, décembre 1793).

Fils de Joseph Camus, sellier, et de Marie Jourdain, mariés à Fontenay, le 26 juillet 1729, onze naissances de 1730 à 1747, trois décès en bas âge.

Vicaire d’Andilly en février 1766. Vicaire de Notre Dame de Fontenay-le-Comte de 1769 à 1775. Curé de Thouarsais depuis janvier 1775, succède à Gilles Genay décédé le 27-11-1774.

Refuse le serment. Dernière signature sur le registre de Thouarsais le 9 juillet 1792. Ensuite celle de Pineau, curé constitutionnel de Saint-Sulpice-en-Pareds, « desservant ». « Reclus » (ie interné) à Fontenay, délivré par les Vendéens, le 25-05-1793. Aurait, d’après Pichard du Page, témoigné, auprès des royalistes, en faveur de Joly, son geôlier, après la prise de la ville. A Thouarsais, où il célèbre le culte, en août 1793 (déposition de la religieuse Jeanne Daux, condamnée à mort par la Commission militaire de Fontenay-le-Peuple). Suit l'armée vendéenne, « est pris après la déroute du Mans, ramené dans cette ville, où il fut massacré par des soldats républicains » (René Valette). Inscrit sur la liste des émigrés le 20 ventôse III.

Une soeur, Louise Rose Camus, condamnée à mort, à Nantes, le 7-01-1794. Joseph Camus (Fontenay, 11 mai 1741 - ?), sellier, son frère, habite rue du Collège.

Source : Chassin G II, 143
Notice rédigée par Jean Artarit

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Ministère

  • Vicaire

    Date de début : février 1766

    Lieu : Andilly (Charente-Maritime, France)

  • Vicaire

    Date de début : 1769

    Date de fin : janvier 1775

    Lieu : Fontenay-le-Comte (Vendée, France)

    Vicaire de Notre-Dame
  • Curé

    Date de début : janvier 1775

    Lieu : Thouarsais (Vendée, France)

    La prise de possession de la cure de Thouarsais a été faite le [11] novembre 1774, suite au décès de Gilles Genay précédent possesseur [1].

  • Aumônier

    Date de début : août 1793

    Date de fin : décembre 1793

    Lieu :

    Aumônier de l'Armée vendéenne
[1]
Arch. dép. Vendée, 3 E 36/433, notaire Millouain, Fontenay  

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire