Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Brisson, Jean Henri

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 1744

à Châtaigneraie, La (Vendée, France)

Filiations
  • Jacques Brisson, degré : Père, profession : Métier de la santé

    Médecin D.M.M.

  • Anne Marie Mallet, degré : Mère

Décès

le 15 octobre 1813

à Châtaigneraie, La (Vendée, France)

Notice biographique

Notice biographique

Brisson Jean Henri (La Châtaigneraie, 1744 - La Châtaigneraie, 15 octobre 1813).

Fils de Jacques Brisson sieur de Revreux, médecin (D M M) à La Châtaigneraie et de Marie Anne Mallet.

Avocat. Demande des états du Poitou sur le modèle de ceux du Dauphiné, le 24 décembre 1788. Représente les avocats, en février 1789, pour la rédaction du cahier du Tiers. Envoyé à Paris, avec Godet et Champion la Bretonnière, lors de la constitution des départements. Contribution patriotique : 850 livres. Procureur du district de Fontenay en 1790. Second lieutenant de la 2e compagnie de la garde nationale en 1790. Notable de la commune de 1792 et 1793. Membre du district, nommé par Laignelot, en décembre 1793 et janvier 1794. Reçoit un certificat de civisme, le 24 fructidor an II, en qualité d’administrateur du district et du comité des subsistances. Membre du tribunal du district en octobre 1794. Membre de la municipalité du 21 prairial an VIII (10 juin 1800). Marié, à la Châtaigneraie, le 24 novembre 1806, avec Céleste Rose Marchay, 49 ans. En 1807, le préfet affirmait qu’il était « sans contredit l’homme qui jouit dans le département de plus de considération par ses talents et ses vertus » (cité par Thérèse Rouchette, Mémoires de Mercier du Rocher, p. 336).

Frère du docteur Paul Brisson, de Charles et de Marguerite Armande. Un autre frère, Augustin Antoine Brisson (né à La Châtaigneraie en 1747), également docteur en médecine de Montpellier, D M M, sera maire de Niort de 1800 à 1803. Mercier, Journal inédit, p. 249. Habite dans le Puy Saint-Martin, près de sa tante, la veuve Babin.

Vie civile

Autre activité ou profession

  • Métier du droit

    Avocat

Vie militaire

Armes et services des armées

  • Garde nationale et autres corps spéciaux

    Second lieutenant de la 2e compagnie de la garde nationale en 1790

Dernier grade

Lieutenant

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Fonction représentative ou mandat

  • Administrateur de département ou de district révolutionnaire

    Circonscription : District de Fontenay-le-Comte, Vendée

    Date de début : 1790

    Règne ou régime : Monarchie constitutionnelle (juill. 1789-sept. 1792)

    Procureur du district de Fontenay en 1790. Membre du district, nommé par Laignelot, en décembre 1793 et janvier 1794

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire