Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Brisson de La Martière, Paul

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit

Fait partie de : Médecins du Bas-Poitou

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 27 mai 1738

à Châtaigneraie, La (Vendée, France)

Filiations
  • Jacques Brisson, degré : Père, profession : Métier de la santé

    médecin à La Châtaigneraie

  • Marie Anne Mallet de la Martière, degré : Mère

Décès

le 14 mars 1811

à Fontenay-le-Comte (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Médecin

Notice biographique

Notice biographique

Né à La Châtaigneraie, le 27 mai 1738.

Fils de maître Jacques Brisson, sieur de Recreux, docteur en médecine D M M (né à Fontenay, Notre-Dame, le 16 février 1706) et de dame Marie Anne Mallet de la Martière, mariés (contrat) à La Châtaigneraie, le 11 juin 1736. Parrain : son oncle, Paul André Mallet, sénéchal, « seul juge civil ordinaire et criminel de police de ce lieu ».

Cousin des Perreau. Parenté avec Mathurin Brisson, encyclopédiste, né à Fontenay en 1723, mort en 1806.

Voir son frère Jean Henri Brisson (1744 - La Châtaigneraie, 15-10-1813), avocat, procureur syndic du district de Fontenay en 1790, conseiller de préfecture sous l’Empire. Un autre frère, Augustin Antoine Brisson, né à La Châtaigneraie, le 19 février 1747, docteur en médecine, sera maire de Niort sous le Consulat, D M M.

D M M :

  • 1ère inscription : novembre 1759.
  • Baccalauréat : 4 février 1762.
  • Licence : 11 juin 1762.
  • Doctorat : 3 août 1762.
  • Durée du cursus : 33 mois, durée des examens : 6 mois.

Binôme avec Augustin Perreau, s'inscrivent en même temps.

Marié à Fontenay-le-Comte (N. D.) le 23 février 1767, avec Catherine Cousin, née à Champagné-les-Marais en 1734, décédée à Fontenay le 13 février 1807, fille de Jean Cousin, fermier, et de Jeanne Delagroix, veuve en premières noces de Louis Julien Taillourdeau de Saint Paul.

Membre du comité patriotique d’octobre 1789. Officier municipal élu en janvier 1790, confirmé en novembre 1790.

Électeur du canton en juin 1790. Notable de la commune élu en novembre 1791. Officier municipal élu en décembre 1792 et septembre 1793. Témoigne en faveur des membres du comité institué par les royalistes, devant le Tribunal révolutionnaire. Certificat de civisme le 29-09-1793.

Nommé officier municipal en janvier 1794 par Ingrand, puis, premier officier municipal, est nommé maire par les représentants Hentz et Francastel, en avril 1794. Préside la fête de l’Être suprême. Puis, fait effacer des frontons des temples, en thermidor an II, la célèbre « inscription dictée par Robespierre ».

Maintenu dans ses fonctions en novembre 1794, jusqu’au 9 novembre 1795. À nouveau maire en 1804.

Exerce à Fontenay en l’an X. Signe D M M.

Décédé à Fontenay-le-Comte, le 14 mars 1811 : « docteur en médecine, ancien maire, veuf ». Succession réglée au bureau de Fontenay, le 26 août 1811. Trois enfants : Paul qui suit, Auguste Joseph (né en 1773) et une fille Henriette (1771-1852), mariée à Charles Zacharie Pichard.

Vie civile

Autre activité ou profession

Vie militaire

Armes et services des armées

  • Garde nationale et autres corps spéciaux

    Second lieutenant de la 3e compagnie de la garde nationale en 1790

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Fonction représentative ou mandat

  • Maire

    Circonscription : Fontenay-le-Comte, Vendée

    Date de début : avril 1794

    Date de fin : 09 novembre 1795

    Règne ou régime : Convention nationale (sept. 1792-oct. 1795)

    Maire désigné par Hentz en avril 1794, sera de nouveau maire sous l'Empire

  • Maire

    Circonscription : Fontenay-le-Comte, Vendée

    Date de début : 21 février 1803

    Date de fin : juin 1806

    Règne ou régime : Consulat et Premier Empire (nov. 1799-1814)

    Démissionne

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire