Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Boursier, Pierre Joseph

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit, J. Rivière

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 03 décembre 1743

à Boufféré (Vendée, France)

Filiations
  • Jacques, degré : Père, profession : Métier du bâtiment et des travaux publics

    Exerce le métier de : maître charpentier

  • Douillard, Marie Anne, degré : Mère

Décès

le 07 avril 1815

à Moutiers-sur-le-Lay (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Prêtre réfractaire

Notice biographique

Notice biographique

(° Boufféré, 15-12-1743 [novembre-décembre 1743 manquent dans le registre de Boufféré] -+ *Les Moutiers-sur-le-Lay, 6-04-1815).
Fils de Jacques Boursier et Marie Anne Douillard, mariés à *Boufféré le 4-01-1736. Frère du curé de Mouchamps, Jacques Boursier, né à Boufféré, d’après son acte de décès.
Diacre, est présent à Saint Jean de Montaigu au mariage de son frère Charles Augustin Boursier, cordonnier à Luçon, le 12-09-1768; son frère, curé des Moutiers-sur-le-Lay, célèbre le mariage. Vicaire de Bois-de-Céné de décembre 1768 à décembre 1772. Est le parrain, à Luçon, le 11-12-1772, de son neveu Augustin Boursier, fils de Charles Augustin (signe « vicaire de Bois-de-Céné »); son frère, Jacques « Boursier curé des Moutiers-sur-le-Lay », célèbre le baptême. Vicaire de Sainte-Cécile. Curé des Moutiers-sur-le-Lay depuis février 1776, mais signe le registre depuis décembre 1775 : « Boursier prêtre ». Succède à son frère Jacques Boursier curé des Moutiers depuis mai 1764, qui avait succédé à Pierre Girard, religieux de Saint-Augustin, décédé le 18-02-1764. Jacques Boursier devient curé de Mouchamps en mai 1775. Pierre Boursier, d’après le compte rendu de la visite pastorale de Monseigneur de Mercy, en avril 1778, est curé du lieu depuis « environ trois ans ». Les deux Boursier signent côte à côte le 5-11-1776, aux Moutiers lors du mariage Genner-Aulneau. Présent à Poitiers, en mars 1789, fondé de pouvoir d’Aujard, curé de Bessay, et de Billaud, curé de La Réorthe. Refus du serment. Dernier acte sur le registre des Moutiers-sur-le-Lay : le 3-08-1792, ensuite Blanchard, curé de Sainte-Pexine et fin décembre 1792 : curé des Moutiers-sur-le-Lay. Déportation décrétée le 26-08-1792. Caché. Tient un registre clandestin à Ardelay et à Rochetrejoux de 1794 à 1796. Assiste au synode du Poiré le 4-08-1795, en tant que desservant d’Ardelay (n° 38 de la liste). En novembre 1797, aux Herbiers : « réfractaire à toutes les lois ». Desservant des Moutiers, au concordat. Dit, lors de son décès, déclaré par son neveu Augustin Boursier, curé de Thiré (qui aurait combattu dans les rangs des insurgés avant d’être ordonné, et qui est décédé à Thiré le 5-01-1840) : « curé de cette paroisse, âgé de 72 ans ». Pas de registre de catholicité en 1815. ; Notice rédigée par Jean Artarit

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Clergé catholique séculier

Date d'ordination sacerdotale : 17 décembre 1768

Ministère

  • Vicaire

    Date de début : décembre 1768

    Lieu : Saint-Jean-de-Monts (Vendée, France)

  • Curé

    Date de début : 25 février 1775

    Lieu : Moutiers-sur-le-Lay (Vendée, France)

  • Fonction non précisée

    Date de début : 1794

    Lieu : Ardelay (Vendée, France)

    Desservant
  • Curé

    Date de début : 1803

    Lieu : Moutiers-sur-le-Lay (Vendée, France)

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire