Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Bouron, François Anne Jacques

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 02 octobre 1752

à Saint-Laurent-de-la-Salle (Vendée, France)

Filiations
  • Jacques Bouron, degré : Père, profession : Employé subalterne de l'administration ou d'une entreprise

    Sénéchal

  • Marie Anne Rose Joubert, degré : Mère

Décès

le 30 avril 1832

à Bazoges-en-Pareds (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Homme ou femme politique

Notice biographique

Notice biographique

Bouron François Anne Jacques (Saint-Laurent-de-la-Salle, 2 octobre 1752 - Bazoges-en-Pareds, 30 avril 1832).

Fils de Jacques Bouron (?, 1721 - Saint-Médard-des-Prés, 15 janvier 1787), avocat, sénéchal, et de Marie Anne Rose Joubert (décédée à Médard-des-Près (sic), le 3 messidor an VII), décès déclaré par son fils, Jacques Bouron, juge au tribunal de Fontenay), mariés à Saint-Martin-des-Fontaines, le 27 juillet 1751.

Baccalauréat en droit de la Faculté de droit de Poitiers, le 13 juin 1773. Avocat du roi en la sénéchaussée de Fontenay. Célibataire. Auteur de Moyens de sauver le royaume de la banqueroute, par un ami de son temps, 1787. Demande des états du Poitou sur le modèle de ceux du Dauphiné, le 24 décembre 1788. Représente la Sénéchaussée, en février 1789, pour la rédaction du cahier du Tiers. Député du Tiers du Poitou, puis député de la Vendée à la Constituante. Contribution patriotique : 600 livres, en 1790. Membre de la société populaire en 1792. Procureur syndic du département en septembre 1792, remplace Pervinquière. Ferme républicain. Nommé président du département par Ingrand, le 6 pluviôse an II, en remplacement de Gallot. Souscripteur pour la reconstruction du Vengeur, en septembre 1794. Membre du directoire du département en octobre 1794. Reçoit un certificat de civisme de la municipalité de Fontenay, comme administrateur du département, le 19 germinal an III. Conseiller à la cour de Poitiers, est étiqueté en 1816 : « révolutionnaire, ennemi de la royauté ».

La veuve Bouron, sa mère (Marie Anne Rose Joubert), et ses enfants habitent rue du Collège. Une sœur, Catherine Rose Adélaïde Bouron (Saint-Médard-des-Prés, 30 août 1769 - Fontenay-le-Comte, 18 novembre 1839), célibataire, décédée rue Contour de la place, aurait été d’après Benjamin Fillon une collectionneuse avisée (Poitou et Vendée, T. I).

Vie civile

Emploi public

  • Procureur général syndic (1790-1793)

    Date de début : septembre 1792

    Date de fin : novembre 1794

    Lieu : (Vendée, France)

    Règne ou régime : Monarchie constitutionnelle (juill. 1789-sept. 1792)

Autre activité ou profession

  • Métier du droit

    Lieu : Fontenay-le-Comte (Vendée, France)

    Avocat du roi en la sénéchaussée de Fontenay

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Fonction représentative ou mandat

  • Député à une assemblée nationale

    Circonscription : Vendée, Vendée

    Règne ou régime : Monarchie constitutionnelle (juill. 1789-sept. 1792)

  • Député à une assemblée nationale

    Circonscription : Poitiers (sénéchaussée), Vendée

    Date de début : 23 mars 1789

    Règne ou régime : Ancien Régime (XVIe - juill. 1789)

  • Administrateur de département ou de district révolutionnaire

    Circonscription : Vendée, Vendée

    Date de début : septembre 1792

    Règne ou régime : Convention nationale (sept. 1792-oct. 1795)

  • Conseiller général

    Circonscription : Vendée, Vendée

    Date de début : 1800

    Règne ou régime : Consulat et Premier Empire (nov. 1799-1814)

    Nomination en prairial an VIII

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire