Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Bouron, Charles Louis Armand

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit, J. Rivière

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 22 décembre 1755

à Saint-Laurent-de-la-Salle (Vendée, France)

Filiations
  • Jacques, degré : Père, profession : Métier du droit

    Exerce le métier de : avocat

  • Joubert, Marie Anne Rose, degré : Mère

Décès

le 1795

à Calahora (Espagne)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Contexte historique
  • 1789-1799
Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Prêtre réfractaire
  • Emigré

Notice biographique

Notice biographique

(° *Saint-Laurent-de-la-Salle, 22-12-1755 - + Calahorra (Vieille Castille), fin 1795 ?).

Fils de Jacques Bouron, « seigneur du petit Nizeau (?), licencié ès lois et avocat en parlement, sénéchal de Chavagne [les Redoux] », lors de son mariage, et de Marie Anne Rose Joubert (Mariés le *27-07-1751 à Saint-Martin-des-Fontaines). Frère de François Anne Jacques Bouron (° Saint-Laurent-de-la-Salle,* 2-10-1752 - 1832), avocat à Fontenay-le-Comte, député du Tiers du Poitou aux États généraux, procureur-syndic du département en 1793, semble appartenir à la gauche révolutionnaire.

Curé de Saint-Laurent-de-la-Salle depuis juillet 1782, succède à Auguste Mollier qui décédera « ancien curé » le 22-11-1782. Célèbre à Notre-Dame de Fontenay, le 23 janvier 1786, le mariage de Suzanne Eléonore Vinet de la Naulière, fille Pierre René Félix Vinet de la Naulière et de Marie Anne Bouron, avec Louis Cosset, officier de marine de Rochefort. Présent à Poitiers, en mars 1789, fondé de pouvoir de Brunetière, curé de Saint-Cyr-des-Gâts, et de Grassin, curé de Marsais. Présent lors de la sépulture de sa tante, Anne Joubert, 72 ans, de Vellaudin, décédée à Bazoges-en-Pareds, le 27-06-1790. Contribution patriotique : 375 livres, sur le rôle de Fontenay. Refuse le serment. Toujours en fonction fin 1791 [pas de registre pour 1792]. Exil en Espagne. S’embarque aux Sables-d'Olonne le 09-09-1792, sur le Jean-François. A Calahorra. Deux lettres expédiées de cette ville à son frère le « citoyen Bouron, procureur du département », élu en septembre 1792. Dans la première le 10-01-1793 demande des nouvelles du « prieur de Saint-Cyr-des-Gats » (Brunetière) ; dans la seconde, le 01-09-1795 se dit malade ; décède, peu après. Parent de Joubert (le vicaire de Notre-Dame de Fontenay-le-Comte), dont il donne des nouvelles dans sa dernière lettre. Baraud. ; Notice rédigée par Jean Artarit

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Ministère

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire