Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Bondu, Etienne

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit, J. Rivière

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 20 avril 1733

à Nantes (Saint-Saturnin) (Loire-Atlantique, France)

Filiations
  • Jean, degré : Père, profession : Métier du commerce

    Exerce le métier de : marchand ; est aussi : fabriqueur en charge

  • Bridon, Thérèse, degré : Mère

Décès

le 06 janvier 1802

à Nantes (12ème section) (Loire-Atlantique, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Contexte historique
  • 1789-1799
Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Prêtre assermenté

Notice biographique

Notice biographique

(° *Nantes [Saint-Saturnin], 20-04-1733 - + *Nantes [12e section], 16 nivôse an X [6-01-1802]).
Fils de Jean Bondu, marchand, « fabriqueur en charge », et de Thérèse Bridon.
Chanoine régulier de Saint Augustin. Prieur curé de Thiré de janvier 1770 à juillet 1783, puis, à partir de juin 1783, prieur curé de La Flocellière, où il succède à Georges Moertesaigne, chanoine régulier de Saint-Augustin décédé le 10-03-1783. Représenté à Poitiers, en mars 1789, par Delarue, curé de Saint-Michel-Mont-Mercure. Assermenté. Prisonnier des insurgés, doit être « interdit » car à la fin d’avril 1793 on lit sur le registre clandestin de Saint-Michel-Mont-Mercure que « sur sa réquisition » (sic) plusieurs enfants de La Flocellière sont baptisés par Brochu, réfractaire, ex-vicaire de Saint-Laurent-sur-Sèvres, exerçant à Saint-Michel. Délivré par Westermann, à Châtilllon-sur-Sèvre, le 9-10-1793, en même temps que Boutret, curé des Châteliers. Tous deux sont chargés par les commissaires du département de porter à Fontenay l’annonce du succès remporté sur les rebelles. Abdicataire, 14e de la deuxième liste. A Nantes le 12-11-1796 (22 brumaire an V). Lors de son décès est dit : « ex-religieux génovéfin, célibataire, 69 ans, domicilié rue Jacques ». ; Notice rédigée par Jean Artarit

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Clergé catholique régulier

Nom de l'ordre : Congrégation de Sainte-Geneviève (Génovéfains)

Type de vie religieuse : monastique

Nom de l'établissement (communautés contemplatives) : Abbaye de la Sainte-Trinité (Mauléon 79)

Ministère

  • Curé

    Date de début : 20 mai 1769

    Lieu : Thiré (Vendée, France)

    Prieur-curé
  • Curé

    Date de début : 09 juillet 1783

    Lieu : Flocellière, La (Vendée, France)

  • Curé

    Date de début : 1791

    Lieu : Flocellière, La (Vendée, France)

    Curé constitutionnel
  • Fonction non précisée

    Date de début : 1793

    Lieu : Saint-Michel-Mont-Mercure (Vendée, France)

    Desservant

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Références


Nous écrire