Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Blanchard, Louis Pierre

imprimer la notice complète

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 21 juin 1741

à Mortagne-sur-Sèvre (Vendée, France)

Filiations
  • Blanchard, Claude, degré : Père, profession : Papetier

    Maître papetier au moulin de Belleville à Mortagne-sur-Sèvre

  • Seguin, Françoise, degré : Mère

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Artisan

Notice biographique

Notice biographique

Louis Pierre Blanchard est le troisième fils de Claude Blanchard, maître papetier au moulin de Belleville à Mortagne-sur-Sèvre, et de Françoise Seguin, né dans cette paroisse en 1741 [1]. Sa première apparition dans le registre paroissial a lieu en 1755, il apparait comme parrain [2] ; il signe alors (écriture enfantine) Louis Pierre Blancha, alors que par la suite, il ne signera qu'avec son prénom Louis.

Bien qu'il soit régulièrement présent dans les réunions de famille (baptême de son neveu Bonaventure à Cugand en 1762, mariage de sa soeur Marie Anne à Saint-Aubin-des-Ormeaux en 1765, décès de son frère Claude Louis à Cugand en 1767, baptême de sa nièce Céleste à Saint-Aubin-des-Ormeaux en 1767, mariage de sa soeur Marie Céleste à Mortagne-sur-Sèvre en 1767) sa qualité professionnelle n'est jamais mentionnée. Il faut attendre son mariage en 1770 pour qu'il soit qualifié de papetier [3] et 1772 de maître papetier [4]. Il exerce à Mortagne-sur-Sèvre probablement au moulin de Belleville avec son père qui y décède en 1776.

Louis Pierre Blanchard s'est marié avec Victoire Proust en 1770. Le couple a eu un premier fils, Claude Louis Victor en 1772 (cf. note 4), puis un second, Victor Louis en 1776 [5], les deux nés à Mortagne-sur-Sèvre. La date du décès de Louis Pierre Blanchard n'est pas connue, mais elle se situe probablement à l'époque de la Révolution, au moment où le moulin de Belleville a été détruit. En effet, lors d'une succession impliquant les héritiers Blanchard en l'an X [6], il n'est ni présent ni représenté alors que ses deux fils le sont, et en l'an XI, ces derniers qui sont devenus négociants à Bordeaux et notés héritiers de Louis Pierre Blanchard, consentent un amortissement de rente affectée sur le moulin de Fleuriais alias Belleville [7]. L'année suivante, en l'an XII, Victoire Proust veuve loue pour cinq ans le moulin de Fleuriais "autrefois à papier actuellement à farine et construit à neuf ayant deux meules une à froment et l'autre à seigle" [8].

Louis Pierre Blanchard est donc le dernier maître papetier du moulin de Belleville.

[1]
Archives départementales de la Vendée, Mortagne-sur-Sèvre, BMS 1737-1759, AD2E151/1, Baptême du 21 juin 1741 (vue 87/424)  
[2]
Archives départementales de la Vendée, Mortagne-sur-Sèvre, BMS 1737-1759, AD2E151/1, Baptême du 23 avril 1755 (vue 342/424)  
[3]
Archives départementales de la Vendée, Mortagne-sur-Sèvre, BMS 1737-1759, AD2E151/1, Mariage du 6 août 1770 (vue 192/424)  
[4]
Archives départementales de la Vendée, Mortagne-sur-Sèvre, BMS 1737-1759, AD2E151/1, Baptême du 17 février 1772 (vue 220/424)  
[5]
Archives départementales de la Vendée, Mortagne-sur-Sèvre, BMS 1737-1759, AD2E151/1, Baptême du 4 mai 1776 (vue 291/424)  
[6]
Archives départementales de la Vendée, Cugand, 3E29/22, Etude J.B. Mercier, Minute du 18 prairial an X, Succession de Jeanne Guérin  
[7]
Archives départementales de la Vendée, Mortagne-sur-Sèvre, 3E16/128, Etude René Hullin, Minute du 4 prairial an XI, Amortissement de rente  
[8]
Archives départementales de la Vendée, Mortagne-sur-Sèvre, 3E16/128, Etude René Hullin, Minute du 20 frimaire an XII, Acte de ferme  

Vie civile

Autre activité ou profession

  • Papetier

    Date de début : 1770

    Lieu : Mortagne-sur-Sèvre (Vendée, France)

    maître papetier au moulin de Belleville au moins jusqu'en 1787

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Références


Nous écrire