Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Blanchard, Claude Louis

imprimer la notice complète

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 1731

à Mortagne-sur-Sèvre (Vendée, France)

date de naissance estimée à partir de son acte de mariage

Filiations
  • Blanchard, Claude, degré : Père, profession : Métier de l'artisanat et de l'industrie (sans indication de spécialisation)

    Maître papetier au moulin de Belleville à Mortagne-sur-Sèvre

  • Seguin, Françoise, degré : Mère

Décès

le 05 mars 1767

à Cugand (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Artisan

Notice biographique

Notice biographique

Claude Louis Blanchard est le fils aîné de Claude Blanchard, maître papetier au moulin de Belleville à Mortagne-sur-Sèvre, et de Françoise Seguin. Il serait né en 1731 selon l'âge indiqué dans son acte de mariage (22 ans) en 1753, probablement à Mortagne-sur-Sèvre puisque les bans y ont été proclamés [1] (les registres paroissiaux disponibles commencent en 1737). Les premiers actes mentionnant sa présence et sa qualité de papetier sont d'ailleurs deux baptêmes dans cette paroisse où il est noté parrain en 1749 [2] et 1751 [3]. A signaler que son père signant Claude, lui-même signe toujours Claude Louis ce qui permet d'éviter toute confusion.

 

Il a probablement fait son apprentissage de papetier à Mortagne-sur-Sèvre, mais dès son mariage en 1753 avec Cyrille Braud âgée de 18 ans, fille de Bonaventure Braud maître papetier et de Marie Anne Vinet, il travaille à Cugand où il est noté maître papetier à Antier en 1755 [4]. Il y restera jusqu'à son décès en 1767 [5].

 

De son mariage sont nés neuf enfants, tous à Cugand : un premier qui décède immédiatement (1755-1755), Marie Françoise (1756-1764), Claude (1757), Anne Cyrille (1759), Bonaventure (1762), François Augustin (1763), Augustin François (1765), Victor (1766), et Jacques (1767). Parmi ceux-ci, Claude et Jacques deviennent marchands papetiers, tandis que Bonaventure devient prêtre.

 

Bien que veuve à seulement 32 ans avec de nombreux enfants en bas-âge, Cyrille Braud ne se remarie pas immédiatement, et ce n'est que dix ans plus tard, en 1777, qu'elle épouse Gervais Pierre Touchard [6], jeune papetier de 23 ans et fils de Gervais Touchard maître papetier à Courçay et de Marie Le Sourd [7].

[1]
Archives départementales de la Vendée, Cugand, BMS 1744-1754, AD2E076, Mariage du 8 mai 1753 (vue 120/142)  
[2]
Archives départementales de la Vendée, Mortagne-sur-Sèvre, BMS 1737-1759, AD2E151/1, Baptême du 30 mai 1749 (vue 226/424)  
[3]
Archives départementales de la Vendée, Mortagne-sur-Sèvre, BMS 1737-1759, AD2E151/1, Baptême du 4 août 1751 (vue 266/424)  
[4]
Archives départementales de la Vendée, Cugand, BMS 1755-1758, AC076, Inhumation du 25 janvier 1755 (vue 3/056)  
[5]
Archives départementales de la Vendée, Cugand, BMS 1759-1769, AC076, Inhumation du 5 mars 1767 (vue 119/152)  
[6]
Archives départementales de la Vendée, Cugand, BMS 1775-1792, AC076, Mariage du 24 septembre 177 (vue 40/286)  
[7]
Archives départementales d'Indre-et-Loire, Courçay, BMS 1754, 6NUM6/085/065, Baptême du 26 juin 1754 (vue 5/11)  

Vie civile

Autre activité ou profession

  • Papetier

    Date de début : 1753

    Date de fin : 05 mars 1767

    Lieu : Cugand (Vendée, France)

    Maître papetier au moulin d'Antier à Cugand

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

  • Blanchard, Bonnaventure Louis

    Nature de la relation : relation familiale

    Claude Louis est le père de Bonaventure Blanchard

  • Braud, Bonaventure

    Nature de la relation : relation familiale

    Date de début : 08 mai 1753

    Claude Louis Blanchard gendre de Bonaventure Braud

Références


Nous écrire