Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Biteaud, Joseph Jean Marie

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : Archives de la Vendée

Fait partie de : Dictionnaire des combattants vendéens de la Grande Guerre

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 18 mars 1892

à Saint-Philbert-de-Pont-Charrault (Vendée, France)

Filiations
  • Biteaud, Jean Marie Alexandre, degré : Père, profession : Agriculteur

  • Merle, Marie Louise, degré : Mère, profession : Agriculteur

Décès

le 05 novembre 1975

à Montournais (Vendée, France)

Autres Illustrations

1num1_0194_lot01_0009.jpg

1num1_0194_lot01_0009.jpg


Extrait du récit de Joseph Biteaud (écrit à postériori), il raconte la bataille de Sédan d'août 1914 (Arch. dép. Vendée, 1Num1/194 lot1/9 - Collecte 14-18, Prêt Parpaillon).

Notice biographique

Notice biographique

Joseph Biteaud se marie avec Clémence Henriette Louise Brosset le 9 avril 1928.

Vie civile

Autre activité ou profession

Vie militaire

Service

Date de début : 08 octobre 1913

Date de fin : 27 août 1919

Classe : 1912

N° matricule : Fontenay-le-Comte, n°129

Armes et services des armées

  • Artillerie

    Date de début : 08 octobre 1913

    Date de fin : 27 août 1919

    Joseph Biteaud est canonnier de 2e classe au 51e régiment d'artillerie dans le 7e bataillon à compter du 8 octobre 1913. Il passe au 118e régiment d'artillerie en novembre 1918. Il est mis en congé illimité de démobilisation le 27 août 1919.

Conflits et campagnes

Conflits
  • 1914-1918 : Première Guerre mondiale
Faits d'armes

Citation à l'ordre du régiment, du 19 septembre 1916 : " Téléphoniste de batterie employé pendant les combats sous Verdun comme téléphoniste de groupe. A fait preuve de dévouement en réparant, sous un bombardement incessant, des lignes téléphoniques coupées à chaque instant. "

 

Cité à l'ordre du 27e bataillon de chasseurs alpins, le 23 octobre 1917.

 

Citation à l'ordre de la division, n°229, du 12 juin 1918 : " Téléphoniste des plus dévoués, a renoncé à la permission de détente qui lui avait été accordée pour occuper son poste pendant l'attaque attendue. Très bon tireur, a particulièrement fait preuve de sang-froid au moment du passage de l'Aisne, en faisant le coup de feu pour protéger la retraite de ses camarades."

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Distinctions

  • Distinctions honorifiques françaises
    • Médaille militaire

      Date de réception : 30 mars 1935

      Journal officiel du 24 avril 1935.

Relations

Références


Nous écrire