Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Baudouin, Marcel Edmond Fidèle

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : Emmanuel François

Données identitaires

Identité

homme

Portraits
4num210_bib1544_027.jpg

4num210_bib1544_027.jpg


Vendée : dictionnaire biographique et album. – (1905) pl. [XX] (Arch. dép. Vendée, BIB 1544)

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 15 novembre 1860

à Saint-Gilles-Croix-de-Vie (Vendée, France)

Filiations
  • Baudouin, Edmond, degré : Père

  • Nicolle, Célestine, degré : Mère

Décès

le 15 novembre 1941

à Saint-Gilles-Croix-de-Vie (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Homme ou femme de lettres, journaliste, érudit, collectionneur

Notice biographique

Notice biographique

Marcel, Edmond, Fidèle Baudouin (1860-1941)

Né à Saint-Gilles-Croix-de-Vie le 15 novembre 1860 (vue 50), il était fils d’Edmond Baudouin et de Célestine Nicolle. Son frère, Edmond, chroniqueur parisien, écrira sous le nom de plume Edme Paz.

Le docteur Marcel Baudouin a beaucoup écrit dans des revues et journaux, principalement sur la préhistoire en Vendée (Dictionnaire biographique et album édité en 1905, avec une longue notice). On peut se reporter à l’article nécrologique qui lui est consacré dans le Bulletin de la société archéologique et historique de Nantes et de la Loire-Inférieure, signé du colonel Balagny (année 1941, publié en 1942).

Il fut secrétaire général de la Revue Préhistorique de France.

Son musée de pièces archéologiques a fait l’objet de reproductions sur cartes postales.

Il a fait aussi beaucoup de politique. Républicain avancé «  il savait parfaitement d’ailleurs qu’il ne combattait que pour ses idées personnelles, qui sont loin d’être celles de ses compatriotes en général » (Dictionnaire biographique ci-dessus cité p. 43) [1].

Dans son œuvre de chercheur il a été pris à partie, avec compétence et ironie pour « désinvolture de méthode et fantaisie d’appréciation » par Charbonneau-Lamy (Revue du Bas-Poitou, 1906-1, page 45, vue 24). La même revue évoque également le personnage dans ses livraisons de 1913 (pages 173, vue 33 et 210, vue 54) et 1908-4, page 493 (vue 66).

[1]
Archives du diocèse de Luçon, fonds de l’abbé boisson : 7 Z 125, les érudits locaux : Marcel Baudouin.  

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Références


Nous écrire