Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Batiot, Aristide-Armand-Constant

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : Archives de la Vendée

Fait partie de : Dictionnaire des notaires vendéens, XIVe-XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 08 avril 1843

()

Décès

le 03 février 1895

()

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Magistrat, officier public ou ministériel

Notice biographique

Notice biographique

Conseiller général des Essarts de 1883 à 1895. Maire des Essarts de 1881 à 1889. " Aristide Batiot appartenait à une vieille famille de la bourgeoisie libérale vendéenne. Son père, qui avait longtemps exercé la charge de notaire aux Essarts, avait été plusieurs fois élu au Conseil général. Après de bonnes études au lycée de La Roche-sur-Yon, Aristide Batiot alla faire son droit à Paris. Pendant la guerre de 1870, il commanda une compagnie de gardes nationaux mobilisés. Puis, en 1871, il vint aux Essarts reprendre l'étude de son père. Mais sans doute avait-il peu de goût pour le notariat, car il y renonça dès 1875. Son nom, populaire dans la région, l'aida, en 1880, à se faire élire comme candidat républicain au Conseil général, en battant le vicomte de Rougé. Il sera également conseiller d'arrondissement en 1883 et 1889 [...] Aux élections générales des 22 septembre et 6 octobre 1889, il se porte candidat dans la 1ère circonscription de La Roche-sur-Yon, obtenant 8539 suffrages contre 7604 au candidat conservateur, M. Maynard de La Claye. A la Chambre, il intervient peu en séance publique. Il n'y prend guère la parole que pour présenter des rapports sur quelques projets de loi tendant à autoriser diverses communes et départements à contracter des emprunts (1891-1892-1893). Mais, en commission, il prend une part active, notamment à la préparation d'un projet de loi relatif au personnel de l'enseignement primaire. Les questions concernant l'éducation populaire et l'instruction publique l'occupent aussi au Conseil général ; en qualité de président de la délégation cantonale, il aura également l'occasion de rendre de grands services à l'enseignement public, ce qui lui vaudra les Palmes académiques. Aux élections du 20 mai 1893, son mandat est confirmé, au 1er tour de scrutin, par 9469 voix contre 7970 au candidat de la droite, M. Vernhes. Mais, dès ce moment, la santé d'Aristide Batiot décline. A Paris, il ne participe plus guère aux travaux parlementaires, et au mois de janvier 1895 on le ramène aux Essarts dans un état désespéré. Il devait y mourir le 3 février. Son éloge funèbre fut prononcé à la Chambre des députés le 4 février 1895 par le président Henri Brisson ". (Dictionnaire des parlementaires français)

Vie civile

Emploi public

  • Notaire

    Date de début : 01 août 1871

    Date de fin : 21 juin 1875

    Lieu : Essarts, Les (Vendée, France)

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Fonction représentative ou mandat

  • Maire

    Circonscription : Essarts, Les, Vendée

    Date de début : 1881

    Date de fin : 1889

    Règne ou régime : Troisième République (1870-1940)

  • Conseiller général

    Circonscription : Canton des Essarts, Vendée

    Date de début : 12 août 1883

    Règne ou régime : Troisième République (1870-1940)

  • Conseiller général

    Circonscription : Canton des Essarts, Vendée

    Date de début : 28 juillet 1889

    Règne ou régime : Troisième République (1870-1940)

  • Député à une assemblée nationale

    Circonscription : Roche-sur-Yon, La - 1ère circonscription, Vendée

    Date de début : 22 septembre 1889

    Règne ou régime : Troisième République (1870-1940)

  • Député à une assemblée nationale

    Circonscription : Roche-sur-Yon, La - 1ère circonscription, Vendée

    Date de début : 20 août 1893

    Date de fin : 1895

    Règne ou régime : Troisième République (1870-1940)

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Références


Nous écrire