Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Bardin, Frédéric François

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit

Fait partie de : Médecins du Bas-Poitou

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 31 décembre 1751

à Moutiers-les-Mauxfaits (Vendée, France)

Filiations
  • Jean François Bardin, degré : Père, profession : Métier de la santé

  • Marie Daviet, degré : Mère

Décès

le 01 janvier 1802

à Moutiers-les-Mauxfaits (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Médecin

Notice biographique

Notice biographique

Né le 31 décembre 1751, aux Moutiers-les-Mauxfaits, diocèse de Luçon.

Fils de Jean François Bardin (décédé avant 1774), chirurgien, et de Marie Daviet.

D M M :

  • 1ère inscription : novembre 1770.
  • Baccalauréat : 7 novembre 1772.
  • Licence : 13 mars 1773.
  • Doctorat : 2 août 1773.
  • Durée du cursus : 33 mois, durée des examens : 6 mois.
  • A pris une inscription à Orange en octobre 1770.

Marié, mineur - son curateur aux causes étant Pierre Jean Vérat, curé des Moutiers-les-Mauxfaits - , au Champ-Saint-Père, le 22 novembre 1774, avec Marie Charlotte Robin, mineure, née au Champ-Saint-Père, le 6 février 1754, fille de Nicolas Robin, veuf de Marianne Plissonneau, fermier, et de Marie Anne Simone Martineau (mariés à Saint-Sornin, le 23 janvier 1748). Est dit : « docteur en médecine de la faculté de Montpellier », signe : « d.m.m. »

Un fils Frédéric Pierre François, né à Saint-Vincent-sur-Graon le 5 octobre 1775.

Signe « D M M » en 1782, à un mariage en même temps que sa femme.

Deux enfants à Curzon : 26-02-1787 et 5-01-1792.

Maire de Curzon en 1792, signe : « Bardin d m m ».

Membre du district des Sables en 1793-1794.

Agent municipal de Curzon en fructidor an V, puis durant l’an VI, l’an VII et encore en floréal VIII et en vendémiaire an IX, signe : « Bardin d m m ».

Décédé aux Moutiers-les-Mauxfaits, le 12 nivôse an X (1er janvier 1802), 50 ans, né aux Moutiers, demeurant à Curzon, docteur en médecine.

Source : Chassin.

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Fonction représentative ou mandat

  • Maire

    Circonscription : Curzon, Vendée

    Date de début : 1792

    Règne ou régime : Monarchie constitutionnelle (juill. 1789-sept. 1792)

    Maire de Curzon en 1792, agent municipal de Curzon en fructidor an V, puis durant l’an VI, l’an VII et encore en floréal VIII et en vendémiaire an IX.

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Références


Nous écrire