Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Avice de Mougon, François Charles Amateur

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 28 septembre 1722

à Niort (Notre-Dame) (Deux-Sèvres, France)

Filiations
  • Avice de Mougon, Charles Amateur, degré : Père, profession : Militaire ou garde

    Exerce le métier de : exempt des gardes du corps du Roy

  • Rasilly, Blanche Colombe de, degré : Mère

Décès

le 29 août 1799

à Niort (Deux-Sèvres, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Contexte historique
  • 1789-1799
Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Prêtre réfractaire

Notice biographique

Notice biographique

*Niort [Notre Dame], 28-09-1722 - *Niort, 12 fructidor an 7 [29-08-1799].

Fils de « Messire Charles Amateur Avice chevalier seigneur de Mougon (Niort, 19 mars 1653 - 2 septembre 1727), baptisé au temple protestant de Niort, ancien exempt des gardes du corps du roi et colonel de cavalerie et de Dame Blanche Colombe de Razilly (Avoine (37), 25 octobre 1689 - Notre-Dame de Niort, 1er août 1749) », voir son portrait, celui d’une très belle femme (cette dernière est suspecte de jansénisme - M. L. Fracard, p. 9 et 255, Nouvelles Ecclésiastiques, 13 novembre 1749). Des protestants de la famille de Madame de Maintenon.

Famille de notables et échevins de Niort.

Un frère : Michel Marie Charles Avice de Mougon, né à Niort [Notre Dame], le 25-03-1725, capitaine au régiment d’Aquitaine, lieutenant des maréchaux de France, croix de Saint Louis, chevalier seigneur de la Carte, la Garde et autres lieux, officier de Montcalm au Canada, qui épouse :

1) En premières noces, le 4 avril 1752, à Poitiers, Saint-Savin, Pierrette Catherine Forien, (mariage célébré par son frère « François Charles Amateur Avice de Mougon, prêtre » le nôtre) dont un fils Thibault Amateur Avice de Mougon (1753-1779), se marie avec Catherine Ursule Avice de Mougon, décédée, veuve, âgée de 50 ans, le 4 fructidor an IX, à Niort : un fils Michel Charles Amateur Avice de Mougon (né en 1776) ;

2) En secondes noces, le 15 septembre 1760, à Notre-Dame de Québec, Marie Amable Prudhomme (née à Montréal le 3 mars 1737), fille d’un marchand de fourrures, lieutenant-colonel des milices, six enfants, dont un émigré ;

et meurt, au château de la Carte, paroisse de Cherveux (79), le 13 mars 1780.

Licencié ès lois. Doyen de Saint-Laud d’Angers. Vicaire général d’Angers.

Prend possession d’un canonicat dans l’église de Luçon (vacant après le décès de Louis Defresne), le 4 décembre 1777 (Minutes Royer, Luçon, 1777/240).

Prévôt de Notre-Dame de Fontenay-le-Comte.

Aurait soutenu pour cette prévôté un grand procès en 1776. Prieur commendataire de Saint Clémentin (diocèse de la Rochelle) et de Sainte Blaise de Marigny (diocèse d’Angers).

Pensions sur l’abbaye de Saint-Jean de Falaise et sur la chapelle de Boissière en Anjou.

Présent (mais ne signe pas) à Cherveux (79), lors de la sépulture de son frère, Michel Marie Charles Avice de Mougon et Surimeau, le 13 mars 1780.

Le 23 septembre 1785 effectue, en tant que prévôt de Fontenay, demeurant à Niort, paroisse Notre-Dame, une transaction avec le seigneur de Saint-Sulpice, signe : « Avice de Mougon, Prévost de Fontenai le Comte » ; signent aussi : Brumauld de Beauregard chantre, Gandillon chanoine, Bouhyer chanoine, Paillou chanoine » (notaire Pilenière à Luçon, 331-341/425).

Membre de l’Assemblée provinciale de Poitou, élection de Niort, en 1787, comme « dignitaire de l’église de Luçon ».

Représenté en mars 1789, à Poitiers, comme Prévost de Fontenay, par le chanoine Laurent Gabriel Paillou.

Revenu : 4 360 livres.

À Niort, dès octobre 1790.

Ne signe pas la procuration du 30 octobre 1790 (se trouve vraisemblablement à Niort).

En 1791, envoie « deux balles de café » à Monseigneur de Mercy, jamais reçues par ce dernier.

Refuse le serment. Un temps « suspect », incarcéré chez lui à Niort : « ex-prêtre non-assermenté, ex-noble » (21e de la liste de la municipalité de Niort, du 5 messidor an II - n° 181 de la liste du 25 germinal an III). « Il ne semble pas s’être attiré l’animosité particulière des habitants (de Niort). Infirme, il ne fut enfermé que chez lui pendant la Révolution, mesure somme toute assez bénigne. » (M. L. Fracard).

Lors de son décès déclaré par François Coudert-Prévignaud (marié à Catherine Ursule Antoinette Mélanie Avice-Mougon, 28 ans) et Savignac, notaire, n’est pas dit « prêtre ».

Est aussi suspecte et emprisonnée : Mélanie Avice-Mougon, ex-noble, « il n’est rien parvenu contre elle » (22e de la liste du 5 messidor an II) ; est-elle la même que Mougon (Catherine Ursule Antoinette Mélanie Avice), arrêtée, sur la liste du 25 germinal an III, « fille, ex-noble » ?

En 1789, Dame Catherine Ursule Antoinette Avice de la Motte, veuve de Messire Avice Amateur, seigneur de Mougon, noble de la paroisse de Coulonges dans la sénéchaussée de Fontenay-le-Comte, fait partie ou est représentée à l’assemblée de Poitiers [1].

  

Sources :

La Fontenelle de Vaudoré, Histoire du monastère et des évêques de Luçon, p. 845-847.

M. L. Fracart, La Fin de l’Ancien régime à Niort, p. 9, 104, 255.

Mgr De Mercy, Lettres d’émigration, p. 74.

A. Proust, La Justice révolutionnaire à Niort, p. 133-148.

RBP, Bourloton, 1898, p. 30.

AD Vendée, 1 Q 92, 108, 334, 451, 1108 (Michel Charles Amateur Avice de Mougon, émigré).

[1]
Mise à jour le 25-05-2020  

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Ministère

  • Chanoine

    Lieu : Angers (Maine-et-Loire, France)

    Doyen de Saint-Laud d'Angers
  • Fonction non précisée

    Lieu : Niort (Deux-Sèvres, France)

    retiré
  • Chanoine

    Date de début : 1785

    Lieu : Luçon (Vendée, France)

    début avant 1785

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Références


Nous écrire