Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Amelineau, Emile Clément

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Rivière

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Portraits
Emile Clément Amelineau

Emile Clément Amelineau


Portrait d'Emile Clément Amelineau [1]

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 28 août 1850

à Chaize-Giraud, La (Vendée, France)

Filiations
  • Tranquille Clément, degré : Père, profession : Métier du bâtiment et des travaux publics

    Exerce le métier de : charpentier

  • Michon, Euphrasie Henriette Aglaé, degré : Mère

Décès

le 12 janvier 1915

à Châteaudun (Eure-et-Loir, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Qualité secondaire :

Scientifique

[1]
Source portrait : http://www.tourisme-chateaudun.fr/emile-amelineau-donateur-p13.html (consulté le 27/11/2012)  

Notice biographique

Notice biographique

En dépit de critiques émises sur ses méthodes et ses interprétations, la réputation scientifique d’Amelineau est établie sur ses travaux en coptologie et les fouilles qu’il mena à Abydos (Egypte).

Emile Amelineau est ordonné prêtre dans le diocèse de Rennes le 20 décembre 1873. Il arrive à Paris en 1878 où il suit des cours d’égyptologie et de copte à l'Ecole pratique des hautes études. En 1883, il se rend une première fois en Egypte avec la Mission archéologique française du Caire. C'est à cette époque qu'il renonce à la prêtrise pour se consacrer exclusivement à la recherche scientifique. En 1887, il soutient sa thèse de doctorat ès lettres, Essai sur le gnosticisme égyptien, ses développements et son origine égyptienne.
Dès lors et jusqu’en 1903, il est maître de conférences à l’École pratique des hautes études en histoire des religions, chargé des religions égyptiennes ; de 1903 à 1915, il est directeur adjoint, puis directeur de la chaire des religions égyptiennes toujours à l’École pratique des hautes études. Il conduit, de 1895 à 1898, les fouilles annuelles d’Abydos en Égypte.

D'après : Biographie d'Émile Amélineau [1] sur le site de l'Institut national d'histoire de l'art

[1]
(consulté le 27/11/2012)  

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Clergé catholique séculier

Date d'ordination sacerdotale : 20 décembre 1873

Date de sécularisation : 1883

Ministère

  • Enseignant ou éducateur

    Date de début : octobre 1872

    Lieu : Luçon (Vendée, France)

    Professeur à l'Institution Richelieu
  • Vicaire

    Date de début : 27 novembre 1874

    Lieu : Saint-Martin-des-Noyers (Vendée, France)

  • Enseignant ou éducateur

    Date de début : 11 septembre 1875

    Lieu :

    Précepteur au Diocèse de La Rochelle

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire