Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Amelineau, Charles

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : Jean Rigaudeau

Fait partie de : Essai

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 18 octobre 1737

()

Filiations
  • Elisabeth Prineau, degré : Mère

  • Jean, degré : Père

Décès

le 23 avril 1794

à Vairé (Vendée, France)

Circonstances historiques

Contexte historique
  • 1789-1799
Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Insurgé vendéen ou considéré comme tel
  • Fusillé, guillotiné ou exécuté

Notice biographique

Notice biographique

Né le 18 octobre 1737, de Jean et Elisabeth Prineau, il épouse, à Vairé, le 2 mars 1767, Marie-Françoise Rabaud, dont il a Marie, le 16 avril 1768, Jean, le 1er novembre 1769, Marie, le 18 mars 1772, Pierre, le 16 août 1774, Madeleine, le 28 avril 1784, Pierre, le 7 janvier 1786, meunier au moulin de la Cantinière à Vairé (Vendée). Sa femme est arrêtée, emprisonnée aux Sables, d’où elle partira pour Noirmoutier le 28 avril 1794 et n’en reviendra pas. Collinet dans ses mémoires du quotidien, relate que le 18 avril, vendredi saint, les troupes ont attaqué les insurgés dans le marais de Sallertaine et leur ont tué beaucoup de monde. De leur côté l’armée républicaine a perdu peu de citoyens, mais le 21 avril, les brigands sont entrés à Vairé, y ont surpris les chariots de blessés et en ont massacré 46. Quelques jours plus tard, le 23, la troupe investit la commune, vide les habitations et perquisitionne. Dans son moulin, elle trouve cinq habits de gardes nationales maculés de sang. Elle le fusille. Le même jour elle incendie le bourg. [Sources : Collinet]

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Références


Nous écrire