Archives départementales de la Vendée avec le concours de la Société d'émulation de la Vendée Dictionnaire historique des Vendéens

Espace contributeur

Identifiez vous - Pour en savoir plus

Alléaume, Jean

imprimer la notice complète

Notice rédigée par : J. Artarit

Fait partie de : Dictionnaire du clergé vendéen, XIIIe-milieu XXe siècle

Données identitaires

Identité

homme

Naissance, Filiation et Décès

Naissance

le 09 septembre 1738

à Fontenay-le-Comte (Vendée, France)

Filiations
  • Jacques, degré : Père, profession : Métier du droit

    Exerce le métier de : procureur

  • Guyot, Thérèse, degré : Mère

Décès

le 12 mars 1808

à Oulmes (Vendée, France)

Qualité(s) ou fonction(s) principale(s)

Qualité principale :

Ecclésiastique

Circonstances historiques

Contexte historique
  • 1789-1799
Qualité liée à un contexte historique exceptionnel
  • Prêtre réfractaire
  • Emigré

Notice biographique

Notice biographique

(° *Fontenay-le-Comte, Notre Dame, 10-09-1738 - + *Oulmes, 12-03-1808).

Fils de Jacques Alléaume, procureur, et de Thérèse Guyot.

Curé de Bouillé depuis mai 1768, succède à François Delaroy, décédé le 20-04-1768. Représenté à Poitiers, en mars 1789, par Jacques-Charles Alléaume, curé de Vernoux-en-Gâtine depuis janvier 1765, son frère. Serment restrictif, donc nul. Dernier acte sur le registre de Bouillé le 11-07-1792, puis : « Gille, desservant de Bouilié ». Exil en Espagne. Reçoit un passeport de la municipalité de Fontenay le 5-09-1792, signé par l’officier municipal [Jacques] Pigeau. S’embarque aux Sables-d'Olonne le 09-09-1792, sur le Jean-François, tandis que son frère, un temps emprisonné, puis acquitté par le tribunal de Niort, s’embarque plus tard. La cure de Bouillé est vendue, 4320 livres, le 26-06-1796, à Ambroise Jean-Baptiste Martineau, membre de l‘administration départementale.

Au concordat desservant de Bouillé, tient le registre de catholicité à partir du 18-11-1801, signe : « Alléaume, prêtre catholique, puis prêtre desservant ». Prête serment à Fontenay, le 27-04-1803. Dessert Oulmes en 1807. Son frère revient en 1803 et devient desservant de Pougne (79), où il décède le 27-10-1806. Dit âgé de 70 ans lors de son décès.

Les deux Alléaume appartiennent descendent vraisemblablement à une famille très importante à Fontenay, où l’on compte de Jehan Aleaume avocat du roi, maire de Fontenay, en 1593.

Vie civile

Vie militaire

Carrière ecclésiastique

Ministère

  • Curé

    Date de début : novembre 1768

    Lieu : Bouillé (Vendée, France)

    Prieur-curé
  • Curé

    Date de début : 1801

    Lieu : Bouillé (Vendée, France)

  • Curé

    Date de début : 20 juin 1805

    Lieu : Oulmes (Vendée, France)

Vie politique

Vie artistique et littéraire

Vie sociale

Relations

Relations

Références


Nous écrire